Connexion

Nous avons 243 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Grève de l’UGEA à l’université de Jijel La justice ordonne de libérer l’accès aux salles de cours

Le tribunal administratif de Jijel a rendu caduque, lundi, l’action de débrayage lancée depuis le début de ce mois par l’UGEA pour faire aboutir des revendications soulevées par ce mouvement estudiantin.

Dans son verdict, le tribunal a prononcé un jugement en faveur de l’administration, qui a déposé plainte contre le bureau syndical de l’UGEA pour, selon l’énoncé de cette action, «son recours à la force» pour empêcher les cours. «Les cours ont repris de manière normale, hier, et l’accès aux instituts a été libéré», a indiqué un responsable de l’administration du campus de Tassoust.

Il est à rappeler qu’un mouvement de grève, qui a fortement perturbé l’activité pédagogique dans ce campus, a été initié par l’UGEA pour, notamment, permettre aux bus de transport des étudiants d’accéder à l’enceinte universitaire, en plus de certains autres points d’ordre pédagogique. Le responsable du bureau de l’UGEA — injoignable par téléphone pour connaitre son avis après le jugement rendu par la justice — avait indiqué précédemment que l’administration a tout fait pour casser son mouvement de grève. Au campus universitaire de Tassoust, nombreux sont les étudiants qui avouent faire grève sans savoir pourquoi. «S’ils ne savent pas pourquoi, c’est parce que l’administration a déchiré nos affiches», a réagi le responsable du bureau de l’UGEA. Depuis le début de ce mouvement, celui-ci est accusé de recourir à la force en bouclant les accès des instituts, pour empêcher les étudiants de suivre les cours.

Adam S.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.