Éradication du commerce informel

07032016lib

La lutte contre le commerce informel et le squat des espaces publics semble avancer à grand pas. Selon le directeur du commerce de la wilaya de Jijel, la commission de wilaya chargée de ce volet, a enregistré 425 interventions ce qui a nécessité la délivrance de 105 arrêtés de fermeture et 294 mises en demeure. Cette opération a permis d’éradiquer un grand nombre de vendeurs à la sauvette et commerçants informels qui avaient accaparé les trottoirs et les lieux publics, à l’instar des kiosques qui étaient il y a quelques mois implantés illicitement dans chaque coin de l’agglomération, donnant ainsi une image hideuse à la ville.

La même source a fait savoir que pas moins de 17 marchés informels ont été démantelés dans 7 communes, permettant ainsi d’intégrer 252 commerçants dans les marchés de proximité sur un total de 427 vendeurs illicites recensés à travers la wilaya. Par ailleurs, nous apprendrons que les services de la direction du commerce en collaboration avec les différentes APC ont procédé à la distribution de 353 locaux au profit des jeunes commerçants. Il y a lieu de préciser que sur les 23 marchés de proximité dans la wilaya de Jijel, seuls 4 sont exploités totalement tandis que 8 le sont partiellement. Notons que les commerçants légaux, touchés eux aussi par ce grand nettoyage, ont été sommés d’enlever les toitures en métal qui leurs servaient d’extension et de ne plus exposer leur marchandises en dehors de leurs magasins afin que les piétons puissent avoir accès aux trottoirs. Les vendeurs de matériaux de construction ne sont pas en reste, puisque eux aussi ne sont plus autorisés à exercer leurs activités dans les agglomérations et installer leurs matériaux (acier, ciment, briques …) à proximité de la chaussé vu le danger qu’ils peuvent représenter pour les passants et les usagers de la route. Le chef de l’exécutif qui, à maintes reprises, avait mis l’accent sur les activités illicites, a fait savoir que le commerce informel ne sera plus toléré surtout que l’État a aménagé des espaces et des marchés spécialement pour les commerçants.odejjijel.org
Liberté 07/03/2016 Par Mouloud SAOU