Connexion

Nous avons 391 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

40 millions de dinars pour aménager les plages

Des commissions pour la préparation de la saison estivale ont récemment été installées à Jijel. Elles auront à se pencher sur les moyens à mettre en place pour assurer un bon déroulement des vacances de l’été. Au point de mire de ces préparatifs, la lutte contre le squat des plages et des parkings, qui a longtemps caractérisé les cotes jijeliennes.
Ces commissions ont été instruites de prendre des décisions et d’avancer des propositions pour sévir contre toutes formes d’anarchie, ayant porté préjudice au déroulement de la saison estivale.

Les chefs de daïras, les directeurs exécutifs des services concernés, ainsi que les P/APC des communes côtières ont été associés à ces mesures, qui seront appliquées, a-t-on insisté, avec toute la rigueur qu’impose la loi, pour dissuader les squatteurs de prendre possession des espaces de baignade et des aires de stationnement.
Les huit communes côtières de la wilaya ont bénéficié d’une enveloppe de 40 millions de dinars au titre des plans communaux de développement (PCD) pour l’aménagement des plages et la rénovation des installations existantes. Durant les dernières saisons, et en dépit des annonces flatteuses, faisant état d’un afflux massif des vacanciers à Jijel, une anarchie indescriptible a caractérisé les cotes de cette wilaya.
Des jeunes et des moins jeunes, souvent à la solde de barons bien influents, se sont accaparés des espaces entiers sur les plages et sur les routes pour racketter, et en toute impunité, les estivants, imposant leur diktat devant une absence quasi-totale des services de l’Etat. Cependant, depuis qu’une lutte sans répit a été engagée contre le squat des espaces public à Jijel, l’objectif de sévir contre ces pratiques sur les plages a été fixé, tel un défi à relever dès la prochaine saison estivale.odejjijel.org
El Watan 08/03/2016 Par Amor Z.

Commentaires   

ekellal
# ekellal 09-03-2016 19:54
on va être dérangés déjà le calvaire de la vie tous les jours + l'insécurité :eek:
ekellal
# ekellal 09-03-2016 07:52
l'idéal est d'installer des toilettes publiques gratuites avec un gardien , au moins on ne verra pas hachakoum la merde partout :sad:
ekellal
# ekellal 08-03-2016 17:53
les touristes qui viennent armés de sabres et couteaux délester les citoyens ! drôle de touristes !!sans parler des nuisances sonores à faire réveiller un mort avec baffles et sonorisation au maximum se fichant éperdument de la quiétude des riverains et malades !!!et gare à celui qui risque sa peau d'aller rouspéter c'est les urgences qui l'attendent :sad:
ekellal
# ekellal 08-03-2016 17:30
comme chaque années écoulées , on verra les racketteurs de parking en face les forces de l'ordres racketter sans la moindre inquiétude !!!!!!!!!!
yasmine
# yasmine 08-03-2016 14:29
Le mot "barons" est à bien expliciter pour eviter l'amalgame, bien cibler les tireurs de ficelles et pouvoir bien avancer dans la mise en place des mesures adéquates de lutte contre l'anarchie.Les barons sont dans beaucoup de cas des élus des communes côtières qui passent des deals secrets avec de jeunes chômeurs pour gérer un espace convenu d'une plage contre un partage des revenus.une 3eme partie est solicitee pour protéger le "business" généralement des éléments de corps de sécurité à qui on verse une "part" en contrepartie de leur bienveillance.Du moment que le processus est connu, il ne reste aux autorités que prendre les mesures adéquates et ne pas se contenter de chasser uniquement les sous traitants .

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.