Connexion

Nous avons 656 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

COMMERCE DU TABAC DE CONTREFACON

A Jijel, sur cent pour cent de revendeurs de tabac, 90%, sans doute, s’adonnent allègrement et en toute inconscience à la revente du tabac de contrefaçon. Ceci est un acte d’une ultime gravité sachant que c’est une atteinte directe à la santé du consommateur. 

Si le tabac ordinaire constitue, à la longue,  une menace certaine pour la santé de la personne qui en consomme, celui de contrefaçon agit cinquante fois plus vite avec beaucoup plus de virulence et davantage de nocivité. Entraînant à brève échéance une mort certaine !

 

Ces fraudeurs, appelons-les ainsi, achètent ce tabac à moindre coût et le revendent au prix du tabac normal. Ces buralistes sont en fait des dealers qui écoulent consciemment des produits frauduleux nuisibles, se faisant ainsi le complice de ces contrefacteurs qui trouvent à travers ces gens des clients assidus, garantissant ainsi l’écoulement rapide de cette marchandise de contrefaçon et sans doute de contrebande aussi.

Ces gens indélicats s’enrichissent ainsi à coups de millions, et d’autres à coups de milliards, en toute impunité, sur le dos du citoyen, non sans attenter chaque jour à sa santé.

Par ailleurs, il n’est versé au trésor public aucun dinar du fait que c’est un produit frauduleux vendus sous le manteau.

La question à se poser avec insistance est : comment se fait-il que ce commerce soit aussi florissant dans la ville de Jijel, et ailleurs dans les localités de la wilaya, sans que jamais une brigade n’intervienne pour mettre le holà à ce dangereux commerce lucratif pour celui qui s’y adonne, se traduisant, en parallèle, par un manque à gagner assez appréciable de la part du trésor Public.

Il est encore à relever de fait, que les taxes et impôts contenus dans le prix de vente de cette marchandise de contrefaçon sont encaissés par le contrefacteur, faisant de cette personne un double fraudeur agissant sur le dos du citoyen, ainsi abusé, et du coup, au détriment des services de l’Etat aussi !! 

Commentaires   

medmer
# medmer 18-03-2016 20:59
Le tabac qu'il soit blanc, jaune, officiel, de contrefaçon .....est dangereux pour la santé et le mieux est de l'éviter. Après chacun et sa conscience et pour rappel l'état n'a pas de conscience et ne cherche que le profit.
NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 17-03-2016 21:34
Un autre affaire à considérer sérieusement, quand on apprend, par le biais de la presse, que 45 algériens meurent chaque jour en raison de la consommation du tabac.

La majorité de ces décès étant, sans doute, dus à ce tabac de contrefaçon.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.