Connexion

Nous avons 436 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Constructions illicites: Que faire des carcasses démolies ?

Plusieurs mois après leur démolition suite aux injonctions du wali, qui a donné ordre, dès son installation l’été dernier dans la wilaya de Jijel, de sévir contre les constructions illicites, les carcasses des bâtisses rasées sont toujours là. A l’entrée de la ville de Jijel et sur le contournement sud, le décor est le même. Des dalles entières en béton armé mises à terre et des maisons démolies sont là pour témoigner d’une campagne qui a nourri tant de polémiques.

Si depuis un certain temps, on semble s’en tenir à une certaine réserve dans le traitement de ce dossier épineux, les bâtisses qui ont subi l’assaut des engins sont toujours dans l’attente d’une solution. Dans certains endroits, elles représentent un réel danger pour les passants, comme c’est le cas à El Milia, près du nouveau tribunal. Dans cette même ville, de nombreuses carcasses sont également à terre sans être rasées des sites où elles ont été démolies. A Djemaa Beni H’Bibi, des constructions à moitié démolies sont également visibles à partir de la RN43. Saluée par certains, critiquée par d’autres, cette opération de démolition a soulevé polémique et controverse. Et pour cause, dans cette wilaya où les arrêtés de démolition ont atteint des proportions terribles dans certaines communes, des bâtisses érigées sans permis de construire n’ont pas été touchées. Face aux critiques, le wali est sorti de sa réserve pour expliquer que son action est initiée en application de la loi 08/15 du 20 juillet 2008 fixant les règles de mise en conformité des constructions. Au plus fort de cette polémique, il a indiqué qu’il est venu, plutôt, pour construire, pas pour démolir.odejjijel.org
El Watan 04/04/2016 Par Amor Z.

Commentaires   

jijel.jijel
# jijel.jijel 04-04-2016 11:26
Les démolitions des constructions illicites doivent se faire en conformité avec la loi.
Maintenant dans le cas où ces constructions sont érigées sur des terrains appartenant au domaine public, les frais de démolition, d'enlèvement des gravats et de remise en état des dits terrains doivent être à la charge du constructeur indélicat.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.