JIJEL: La poste va mal

Les bureaux de postes Dans les localité d’EL GHerienna dans la commune de Texenna et de l’ex village socialiste Boudekak dans la commune de Chekfa sont fermés depuis plusieurs années. En effet ces deux structures sont squattés par trois familles. Une situation qui contraint les habitants de ces deux localités comptant plus de 15000 âmes de se déplacer aux chefs lieux des ces deux communes pour procéder à un retrait d’argent ou poster une lettre. Par ailleurs on apprend que le bureau de poste d’el gherienna menace ruine et nécessite des travaux de réhabilitation. Notons enfin que de nombreux bureaux et agences postales souffrent d’un important déficit en personnel.


Bouhali Med CHERIF