Connexion

Nous avons 434 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

RÉGLEZ VOTRE HORLOGE, MONSIEUR LE MAIRE…

Qu’est-ce qu’une horloge a à voir avec un maire ? Rien du tout, ne penseront certains. Mais c’est bien parce qu’ils ne font pas preuve de beaucoup d’imagination en matière d’association d’idées. Par association d’idées on peut facilement concilier tout ce qu’on veut : un maire et un jet d’eau, un maire au marché, un maire et une horloge. Au fait une horloge qu’est-ce que c’est ? C’est un machin qui donne l’heure. Les Suisses sont spécialistes dans la fabrication de ces objets. L’horloge c’est le grand frère de la montre et de la pendule. C’est la même famille en tout cas.

Il y a tellement d’endroits qui peuvent accueillir des horloges géantes qui indiqueraient l’heure aux passants, aux promeneurs, aux touristes, aux mendiants et autres. Cela permettra à chacun de savoir – à toute heure - quelle heure il est. Et avec ça, il y aura peut-être moins de retard. Mais le maire dans tout ça ? C’est justement lui qui devait prendre en charge le réglage des aiguilles. Il devait prendre très au sérieux la remise en fonction de l’horloge sise au dessus du siège de la mairie, ça lui permettra de se mettre à l’heure. Dans la plupart des grandes villes du monde (Londres a son Big Ben connu partout dans le monde) comme à Paris, on trouve des horloges presque partout, et il y a des gens qui s’en occupent. Parce que les horloges, il ne faut pas les laisser seules, il faut les entretenir, les démonter de temps à autre, les remonter, les nettoyer, les régler… M. Le Maire, combien avez-vous dépensé pour l’installation de plusieurs horloges urbaines, qui ne fonctionnent plus, six mois après leur mise en marche dans plusieurs carrefours de la ville ?
Simple question au demeurant, pour revenir sur les palmiers en vogue au chantier de l’ex église…

Un lecteur jijel.info

Commentaires   

taheri
# taheri 16-04-2016 04:20
Mairie chez nous c'est remplacé par lieux de rencontres de drague de bisness ,location de témoins etc......
taheri
# taheri 15-04-2016 16:28
regardez la salle d'attente on y trouve de tout , du beznassi aux témoins payants prêts à témoigner avec vous pour n'importe quoi même pour un décès contre chipa ( argent) drôle de Mairie .
Foughali
# Foughali 16-04-2016 00:50
Citation en provenance du commentaire précédent de taheri :
regardez la salle d'attente on y trouve de tout , du beznassi aux témoins payants prêts à témoigner avec vous pour n'importe quoi même pour un décès contre chipa ( argent) drôle de Mairie .

Salut taheri
Je crois que les mairies algériennes ont toujours été bondées ...
Les témoins bidons et autres écrivains publics font partie du paysage et folklore algérien ....
Donc, il n y a rien de nouveau .....
Certes qu'il y a plus de paperasse depuis' indépendance......Une spécificité de nos fonctionnaires qui en inventent de nouveau formulaire chaque jour!
A cela. S'ajoute la bureaucratie, si chère aux algériens....
Pour conclure : les algériens n'ont gardé que les mauvais côtés de l'administration coloniale ....
Bonne soirée
taheri
# taheri 15-04-2016 15:13
disons plus tôt souk car tout le temps vous trouverez du monde là juste pour draguer les nanas
taheri
# taheri 15-04-2016 11:13
il faudrait régler l'horloge et le personnel qui fait semblant de travailler dans cette mairie !!pardon souk pleine à longueur d'année :eek:
taheri
# taheri 15-04-2016 07:30
chez nous pas besoin de regarder l'heure on dit toujours echghel lemlih lazmou ytouel :D

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.