Connexion

Nous avons 472 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

OUVERTURES HERMÉTIQUES

Bonjour; Chez nous à Jijel et à travers le pays, le baccalauréat 2016 se déroulera du dimanche 29 mai au jeudi 2 juin, alors que les épreuves du Brevet d'enseignement moyen (BEM) ont débuté ce mardi matin à travers le territoire national où prés de 560.000 candidats sont appelés à passer cet examen de fin de cycle moyen. Souhaitons une bonne chance à toutes et à tous, malgré que L’enseignement public est privé de tout. L’enseignement privé n’est pas rendu public. C’est là un secret de polichinelle, mais personne ne songe à faire une analyse... logique pour démontrer que l’on peut enseigner l’Histoire sans histoires, les mathématiques sans problème, l’écrit sans les cris, le dessin sans dessein... Pour le moment donc on ne peut pas dire que l’école, c’est la classe !

La santé est malade, la maladie est en bonne santé. C’est là aussi un secret de polichinelle, mais personne ne songe à faire des analyses patho... logiques pour établir le diagnostic afin d’administrer à cet organisme le remède approprié. Oui, c’est cela même ! La clef se trouve sûrement dans... l’administration des cachets.

L’agriculture nage dans la boue, dans la rage. Si bien que les mots labourage et pâturage sont en train de disparaître du vocabulaire agricole. D’ailleurs, même les « Meuh ! » commencent à ne plus se faire entendre dans nos campagnes. C’est là encore un secret de polichinelle, mais personne ne songe à faire des analyses agro... logiques pour permettre d’assurer l’autosuffisance alimentaire et élémentaire du pays. Ainsi, avec la production des fruits et légumes, l’élevage des ovins et bovins, tous les citoyens pourront alors fréquenter les bouchers et les hommes de culture.

Photo de nos archives devant le lycée Bouraoui Ammar.

M.S JIJEL.INFO AVEC K.L.

Commentaires   

yasmine
# yasmine 25-05-2016 16:43
La différence est de taille .Juste un petit exemple , le jour de la sixième, de passage à Alger, j'ai assisté très émue à une scene qui m'a comblée de joie. Une enseignante d'une école privée attendait , le matin ses éleves à la porte du centre d'examen et leur distribuait des sachets dans lesquels il y avait du jus et des confiseries tout en les encourageant.Franchement ya pas photo par rapport à l'école publique qui ne dit pas son mot car avec les cours de soutien "obligatoires" ce n'est plus devenu du public.
yasmine
# yasmine 25-05-2016 16:25
Beau texte.
erais
# erais 24-05-2016 14:39
la question ne concerne pas la qualité de l'enseignement mais une fois les études terminées .
christine hamad
# christine hamad 25-05-2016 11:44
une fois les etudes términé dans un école de qualité, on a beaucoup plus de chance de demarrerdans la vie professionel, comme par example, l'ecole salim, un trés bon etablissement, les enfants sont deja prépare pour la vie aprés études, les parents aussi, ils sont bien connecté, c'est des medecins, des avocats, autres professions libres,d'un certain niveau, donc, pas de problémes pour trouver un boulot, mais, beaucoup d'enfants des écoles publique sortent de l'ecole sans savoir méme pas lire et écrire correctement!
christine hamad
# christine hamad 24-05-2016 12:13
la difference entre école publique et privée, c'est, que dans les etablissements privée de bon rénommée, on s'occupe beaucoup mieux des enfants que dans les écoles publique, on prends plus de temps pour enseigner, expliquer des problémes, on accept pas l'echec d'un éléve, on travaille avec l'enfant jusqu'a ou il ou elle comprends, donc, c'est plus intensive que dans les etablissments publiques, il ya pas 40 éléves en classe, l'ambiance et beaucoup plus creative, encouragente, les enfants sont mieux surveillé, mais, ca coute un peu chér, mais on a des bonnes resultats!pourquoi on ne fait pas une etude ici, en algerie, dans quelle ecole les enfants ont les meilleurs resultats?!
erais
# erais 24-05-2016 12:08
tout simplement de la perte de temps pour finir vendre des cigarettes sur le trottoir ou des portables d'occasions comme les anciens étudiants et élèves .
personne n'est à sa place le meilleur de nos décideurs c'est déjà pas mal s'il est arrivé en fin d'études .
et pour vous le prouver entendez juste son expression en langue française vous comprendrez son niveau .

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.