Connexion

Nous avons 286 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

A3ELKHIR A LAHBAB !...

ouyt

Il n'y a pas de sujets "sans importance"...
La question du "teslam" est à mon avis un bon sujet à débattre en long, en large et en travers.
Tout le monde a en effet remarqué que la mode de la bise s'est graduellement imposée même aux hommes après avoir été l'apanage des femmes.
Avant, quand les hommes cultivaient leurs moustaches, les retrouvailles, quelle que fût la durée de la séparation, se célébraient à poignées de mains énergiques et à coups de tapes sur l'épaule...
L'Homme n'offrait jamais sa joue, pas même aux enfants (les siens, les proches ou ceux du voisinage) car le respect imposait de poser la bise de l'embrasseur sur la chéchia ou le turban de l'embrassé...


Je pense que l'abandon des couvre-chefs est pour beaucoup dans la descente de la bise, du sommet du crane vers le plat des joues...
Les bises sur la joue avaient lieu deux fois l'an... à l'Aid El Fitr et à l'Aid El Adha peut être parce qu' en ces jours sacrés les hommes se rasaient, se parfumaient et pouvaient donc offrir des surfaces faciales moins rugueuses et plus agréables aux sens olfactifs...
Les bises d'aujourd'hui relèvent aussi, à mon sens, des nouvelles civilités que nous nous imposons comme pour expier les fautes commises depuis des temps immémoriaux du fait de notre culture et de nos traditions...
Parce qu'un exégète a ordonné le salamalec comme unique salut agrée, nous avons perdu nos succulents "s'bah el khir", "messelkhir", "bqaou bel 3afia" etc...
C'est vrai que la "Salam a3likoum !" et sa réplique "A3ikoum essalam ourah'mat'Allah" se disaient aussi mais c'était si naturel, si spontané, si sincère comparé au "Essalamou 3aleikoum" ou "Salamoun 3alaïkoumou" et leurs répliques: "Oua 3aleikoum ma q'oultoum" que caractérisent l'emphase, la préciosité et la bigoterie...
Je pense que les embrassades d'aujourd'hui sont une autre manifestation de l'"hypocrisie sociale" dont nous sommes devenus adeptes le jour où nous avons décidé de privilégier le "savoir-paraître" sur le "savoir-être"...
Et c'est un spectacle que je trouve franchement déplaisant que ces bises que se donnent les hommes, les mains enfoncées dans les poches de leurs paletots...
Avec Mohamed A.

Commentaires   

christine hamad
# christine hamad 25-05-2016 11:52
differents cultures, differnts facons de saluér, en moyen orient il et tout a fait normal, que on se bise sur la jou, au pays du golfe on se frotte le nez, moi, quand je suis venue en algerie, j'etais un peu etonnér, personne ne me salue avec un bisé, je trouvé ca impolie et méprisante, mais, comme je dit, chaque culture a sa facon de dire bonjour!
fly1
# fly1 25-05-2016 11:03
Cela n'amène pas à commenter quand les choses ne sont pas claires.
fly1
# fly1 25-05-2016 11:01
Bonjour Mohamed.
Ce texte , est un commentaire du 17 Avril à 22h22 , de Borhan EL FILALI , sur le site forum.lixium.fr. C un peu dégoûtant de copier-coller et attribuer les choses à une tierce personne.
Bonne journée.
MedSouilah
# MedSouilah 25-05-2016 20:51
Tu te trempe fly.
Son propriétaire comme mentionné dans le texte est Mohamed Adjou.
Tu veux que je te donne le lien de sa page ?
C'est eux qui copient ces écris.
C'est un ami, je connais parfaitement sa plume tranchante, comme celle de Noureddine Bousdira, qui est lui aussi rédacteur dans ce portail. Recherchez, puisque vous aimez ça, et vous allez découvrir ces écris publiés ailleurs.
Ce qui est dégoûtant est autre chose mon cher ami...

https://www.facebook.com/mohamed.adjou?fref=ts

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.