Connexion

Nous avons 340 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Vers la mise en place d’un comité des fêtes de la wilaya

13241361 1190671340983863 1242935895179882142 n

La directrice de la culture, Salima Gaoua, nouvellement installée à Jijel, a convié samedi les acteurs du secteur dans la wilaya à une rencontre voulue comme une première prise de contact.
C’est dans l’enceinte du musée Kotama que la nouvelle responsable de la culture a présenté sa feuille de route, avant d’écouter les doléances des artistes. La directrice s’est dite étonnée que la wilaya ne dispose pas encore d’un comité des fêtes, avant d’annoncer la prochaine signature d’un arrêté dans ce sens par le wali.

WW


Elle ne manquera pas aussi de regretter l’absence de la wilaya sur les tablettes des festivals nationaux institués. Les intervenants, entre hommes de théâtre, plasticiens, musiciens et autres, sont revenus sur les écueils qui se dressent devant eux, et qui se résument dans de nombreux cas à des moyens financiers, alors que d’autres parleront de marginalisation.
Interrogée sur la situation désastreuse de l’Institut de formation musicale et l’absence d’un conservatoire de musique, Salima Gaoua confirmera l’état d’abandon de cette annexe à l’Institut régional de formation musicale de Bouira. Elle promettra de faire le nécessaire pour lui redonner de l’éclat au grand bonheur des stagiaires, qui nous ont paru désemparés lors d’un récent passage dans cet institut. Elle compte, dira-t-elle, adjoindre à cet institut, un conservatoire de musique avec des classes pour enfants. Une absence qui sonne comme une véritable tare pour une région où les jeunes musiciens apprennent généralement le solfège en autodidactes. Un intervenant ne manquera pas de remarquer le peu d’enthousiasme des ministres de la Culture à visiter la wilaya de Jijel. Les derniers à s’y être rendus ont été Hamraoui Habib Chawki, à la fin des années 1990 et Mohamed Abbou, au début des années 2000. Aucune visite d’un ministre de la Culture depuis au moins 14 ans.odejjijel.org
El Watan 30/05/2016 Par Fodil S.

Commentaires   

yasmine
# yasmine 01-06-2016 11:15
Bravo madame, continuez à secouer la tanniere, les ours dormants se reveilleront peut étre un jour.Ne vous étonnez surtout pas à Jijel, la culture c'est le dernier des soucis...malgré tout bonne continuation.
milano
# milano 01-06-2016 08:28
côté loisirs à part le mini parc d'andreux dont les animaux reconnaissent tout le monde à force de se voir :D
un jour en entendra un singe dire à un visiteur mais tu été là le weekend passé non ?
pourquoi les autorités laissent l'ex : cinéma le glacier fermé depuis des années ? ouvrir un salon de thé géré par l'APC comme le MILK BAR à Alger repris par l'APC et transformé en salon de thé faisant travailler des pères de familles et jeunes aussi .
christine hamad
# christine hamad 02-06-2016 11:29
salut, oui, le lion qui j'ai renontré l'nnée passé au parc andreu, il ma téléphoné, et ma demandér quand je reviends! :lol: :lol:
mais, je aime bien cet parc, il est petit, mais bien arrangé est propre!
milano
# milano 31-05-2016 17:23
on restera toujours des laissés pour comptes , tous les projets dorment aux tiroirs .
on nous a habitués aux promesses jamais tenues plus personne ne s'étonne .

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.