Connexion

Nous avons 608 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

JIJEL : SOLIDARITÉ: Près de 20 000 familles bénéficieront de l’aide alimentaire

L’opération de solidarité avec les familles démunies et nécessiteuses a été lancée hier samedi et durera jusqu’au week-end prochain, avec près de 20 000 colis alimentaires qui seront distribués. Selon un élu de l’APC de Jijel, les produits alimentaires seront remis aux concernés avant le premier jour du mois de Ramadhan. «Les listes ont été établies en collaboration avec les comités de villages, parce que ce sont eux qui connaissent bien les familles.

Et puis, la commission a tout d’abord sélectionné les bénéficiaires selon les critères de la direction de l’action sociale, c’est-à-dire ceux qui touchent les pensions AFS, les handicapés et les victimes du terrorisme. Pour cette catégorie, nous avons 360 familles. Puis, nous avons d’autres qui rentrent dans le cadre de l’informel, et ils sont à peu près 90 à bénéficier de ce couffin», nous a-t-il expliqué. Pour notre interlocuteur, le contenu du couffin avoisine les quatre mille dinars. Chaque colis contient de la semoule, des pâtes alimentaires, des légumes secs, du café, du sucre, du lait en poudre, du concentré de tomate... En fait, c’est un choix qui est fixé sur les produits de première nécessité. Pour éviter des attentes devant le parc communal, ce sont les présidents des comités de villages qui sont chargés de la distribution des quotas. Par ailleurs, il est à souligner qu’il est attendu que des âmes charitables interviennent incessamment pour accompagner ces familles durant ce mois sacré. Ayant les mosquées de Jijel, les dons y arrivent en grande partie. D’ailleurs, chaque année, des donateurs mettent à la disposition des nécessiteux même de petites sommes d’argent dans des enveloppes distribuées aux nécessiteux. Dans cette région, l’esprit de solidarité entre familles est sauvegardé dans tous les villages où des repas sont servis pour les pauvres. Signalons, enfin, que l’idée de remettre des chèques à ces familles, comme il a été annoncé ici et là, n’a pas été mise en œuvre, encore une fois. «C’est très compliqué. Et puis, je crois qu’avec un chèque de cinq mille dinars, voire moins, une famille ne pourra pas avoir la totalité des produits contenus dans un couffin parce qu’actuellement les produits sont payés au prix du gros. Ce sont des achats jumelés et puis, ils sont acquis chez des fournisseurs les moins disants», nous a répondu à ce sujet un autre élu que nous avons contacté. Une enveloppe de plus de cent (100) millions de dinars a été dégagée à Jijel dans le cadre de la solidarité envers les couches sociales démunies, a-t-on appris, auprès des services de la wilaya. Ce sont de jeunes commerçants bienfaiteurs, indépendants d’une quelconque institution ou mouvement associatif, qui vont se porter volontaires pour offrir pas moins de 150 repas, chaque soir, aux familles nécessiteuses, aux ouvriers venus hors régions et travaillant dans divers chantiers périphériques de Jijel et aux routiers usagers de la RN43, el Milia- Jijel. Il s’agit d’un jeune entrepreneur de Taher qui a décidé de financer cette importante opération de bienfaisance par ses fonds propres. Ce bienfaiteur est épaulé par une quinzaine d’autres jeunes de cette ville, entre cuisiniers et serveurs qui se sont aussi portés volontaires, pour la réussite de cette louable opération va être lancée le premier jour du Ramadhan.odejjijel.org
L’Est Républicain 05/06/2016 Par M. Bouchama

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.