Sport-violence: Préserver les jeunes de la manipulation

54df0

JIJEL - Les jeunes doivent être mis à l’abri des manipulations dans les manifestations sportives, car leur manipulation est la source de la violence dans les stades, a affirmé, jeudi à Jijel, le président de l’Association Ouled El Houma, Abderrahmane Bergui, lors d’une rencontre consacrée à la sensibilisation sur ce phénomène de société.
La formule du huis-clos pour les rencontres sportives ‘‘n’est pas une solution indiquée’’ et cette méthode a prouvé ses limites, a déclaré M. Bergui, insistant notamment sur la nécessité d’ "assainir les milieux footballistiques" et mettant à l’index certaines "forces occultes qui se sont emparées de la gestion des stades".


L’instance chargée de la gestion du football devrait aussi revoir le système de sanctions infligées aux clubs défaillants, a-t-il dit, plaidant pour une "dynamique plus efficace des comités de supporters et des stadiers", comme moyen de prévention de la violence.
L’ancien arbitre international de football qui a longuement parlé du phénomène de la violence a estimé qu’il était nécessaire aussi de préserver le corps arbitral des "influences" provenant des "hommes d’ombre" ou de "personnes non recommandables".
S’agissant de l’association dont il préside aux destinées, M. Bergui a rappelé qu’elle s’occupe des activités sportives et culturelles des jeunes non-structurés des cités et quartiers ainsi que des activités sportives en milieu carcéral.
"Nous avons un formidable potentiel, celui de la jeunesse, qu’il faudra prémunir de la manipulation. Le développement du sport passe par la base, à savoir le quartier", a dit à l’APS, Abderrahmane Bergui.
De par son soutien informel et de travail de proximité, cette association a permis à des jeunes de mettre sur pied des activités sportives et culturelles, leur donnant parfois des occasions, par des actions entreprises dans la lutte contre l’oubli et l’indifférence, pour s’identifier aux illustres personnes de la culture, anciennes figures sportives, à qui ont sacrifié leur jeunesse dans l’effort d’épanouissement de la société.
Basée à Alger, l’association Ouled El Houma qui a gagné en audience depuis sa création en 1994, a, à son actif, de nombreuses activités réalisées dans plusieurs wilayas du pays, matérialisées par de riches programmes d’animation des quartiers par l’organisation de la pratique sportive de masse dans différentes disciplines, a expliqué M. Bergui dans son intervention.
Près d’un quart de siècle d’existence, cette association a ancré, chez de nombreux jeunes, l’amour de la pratique sportive, dans une saine émulation, comme l’a remarqué la veille, lors de sa venue pour la première fois à Jijel, Abderahmane Bergui en se rendant à un tournoi de football populaire inter-quartier disputé sur le légendaire terrain appelé ½ Rod », au chef-lieu de wilaya.
Au cours de cette journée, d’anciennes figures emblématiques du football ont été honorées par le président de l’Association Ouled El Houma. Il s’agit d’Abdenour Kouras (ancien arbitre international), Bachir Lahmar (ancien arbitre fédéral) et Youcef Mokrani (ancien de la JSD et joueur de l’Equipe nationale).
La cérémonie de remise de coupes et diplômes d’honneur s’est déroulée en présence notamment du directeur de wilaya de la Jeunesse et des sports, du représentant du wali, de la Gendarmerie nationale, de la Sûreté nationale et de la Protection civile.odejjijel.org
APS Jeudi, 02 Juin 2016 18:10 Par Abdelhamid ZOUAD