Connexion

Nous avons 812 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

JIJEL: Les familles de deux terroristes se rendent à l’ANP

02072016est

Deux familles de deux terroristes, se sont rendues jeudi à Djimar, près de la localité de Bouhalouane, commune de Bordj T’har dans la wilaya de Jijel, a indiqué hier un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).» Dans le cadre de la lutte antiterroriste, deux (2) familles de deux (2) terroristes, se sont rendues le 30 juin 2016 à 22 heures dans la localité de Djimar, près de la localité de Bouhalouane, Commune de Bordj T’har, wilaya de Jijel/5° RM, où un détachement de l’ANP a mené dans l’après-midi d’hier une opération de ratissage qui s’est soldée par l’accrochage avec le terroriste dénommé «G. Mohamed Saïd» dit Saad, à l’issue duquel, sa femme et son bébé on été touchés», précise la même source.

Les deux familles sont composées de deux (2) femmes et de neuf (9) enfants (5) filles et (4) garçons. «La première famille est composée d’une femme et de ses 4 enfants. Elle était l’épouse de deux terroristes «B. Djamel» et «M. Abdelkader» abattus précédemment par les éléments² de l’ANP, respectivement en 2008 et 2014, et a 2 enfants activant parmi les groupes terroristes», a ajouté le communiqué, soulignant que cette femme a exhorté ses deux enfants «à revenir au droit chemin et abandonner l’activité terroriste». «La deuxième famille est composée d’une femme et de ses 5 enfants, mariée avec le terroriste «G. Yazid» dénommé El-Mouthana». «Ces deux familles, et notamment les enfants vivaient sous le joug des terroristes en tant qu’otages, et dans des conditions inhumaines, dépourvus de leurs droits élémentaires», selon la même source, qui a souligné, qu’une fois approchés par les éléments du détachement de l’ANP, ils ont saisi l’occasion et se sont rendus, afin de ne plus subir l’exploitation et la violence imposées par les terroristes». «Ces résultats interviennent après les opérations menées par les détachements de l’ANP, en étroite coordination avec les différents services de sécurité et l’exploitation efficiente de renseignements», ajoute la même source qui précise que «ces deux familles sont actuellement prises en charges par les services sociaux compétents et se trouvent dans de bonnes conditions».odejjijel.org
L’Est Républicain, Liberté, Le Temps d’Algérie 02/07/2016

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.