Un projet qui bat les records de retard

A Tassoust, une agglomération devenue une ville universitaire, à quelques kilomètres à l’est de la ville de Jijel, un projet de réalisation d’un échangeur sur la RN 43 est en train de battre tous les records de retard. Lancé en 2012 pour faciliter la circulation de part et d’autre de cette voie express, ce projet est toujours à l’arrêt. Sur place, il n’y a plus aucun mouvement qui laisse croire qu’il y a un chantier.
La réalisation des ouvrages a pourtant laissé espérer le passage à la phase de mise en place des routes d’accès pour la livraison de cet important projet. Notons que les services de la wilaya ont annoncé il y a une année que l’entreprise réalisatrice a été mise en demeure pour relancer le chantier et rattraper les retards sous peine d’une résiliation du contrat. Pour le détail, ce projet concerne la réalisation d’un échangeur au niveau de l’université de Tassoust sur la RN 43 pour un montant global de 496 millions de dinars et un délai de 16 mois.

Vidéo: jijel.info

odejjijel.org
El Watan 02/07/2016 Par Amor Z.