Connexion

Nous avons 654 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Retour aux travaux du quartier de la plage de Jijel: Malfaçons et désordre.

Restons à la Cité de la Plage et ne nous en éloignons pas pour ne pas dévier et déliter le sujet:
La liste des anomalies n’est pas exhaustive ! Et ce n’est là que la partie émergée de l’iceberg ; les vices cachés se trouvant dans sa partie immergée. Et que dire de l’horizontalité des murets et des allées ? A croire qu’on ne sait plus se servir d’un niveau à bulle.
Les autres anomalies : arêtes vives, absence de parement soigné, etc… à croire que les concepteurs et les réalisateurs ne maîtrisent pas le BA-A-BA des aménagements urbains et les dangers potentiels de telles anomalies.
En principe, les opérations de bitumage sont la phase ultime des travaux et ne sont entamées qu’après avoir débarrassée l’ensemble du chantier de tous ses détritus (pierrailles, blocs de bétons, gravats, terres en excès) et avoir nettoyé tous les espaces.
Mais fi « Hai El casino », les travaux de bitumage ont été lancés tambour battant il y 4 ou 5 jours alors que le chantier qui traîne depuis plus d’un an n’est pas prêt de se terminer ( il y a encore beaucoup, énormément à faire) et qu'il n'est pas encore prêt à recevoir le bitume.


Donc les engins de bitumage et une vingtaine de travailleurs (sonnés par le jeun, la chaleur et les veillées nocturnes) se sont mis à l’œuvre à 6 heures du matin (en temps normal c’est bizarre, que dire en période de ramadhan ?) ; pourquoi cette précipitation alors que les infrastructures sont loin d’être terminées ??? Cette précipitation serait-elle motivée par l’approche de l’Aïd ? C’est possible et ce d’autant plus que ce qui a été fait l’a été sur l’esplanade de la mosquée et autour de quelques blocs qui l’entourent ! Est-ce pour éventuellement épater des officiels lors de la grande prière de l’Aid ?
Espérons que des officiels feraient la prière en la Mosquée de « Hai El Casino », et qu’ils seraient bien inspirés de saisir cette occasion pour visiter ce chantier et constater de visu le chaos ambiant. 

Impossible d'imaginer que ce photographe n'ait pas vu juste à sa gauche ce triste panorama:


qui résume le chaos:
- De l’eau potable qui coule à grand débit de plusieurs points, on voit même de l’eau qui surgit de la surface des allées bétonnées. On a remblayé, bétonné et goudronnées sur des canalisations cassées.
- Des avaloirs béants, d’autres couverts par des planches de bois pourries, le tout constituant de graves dangers pour les enfants
- Des monticules de terres (de mauvaise qualité), des blocs de pierres, des blocs de béton, des tas de gravats divers jetés ça et là, sur les allées et sur les aires de jeux enfantins.
- Des épaves déglinguées de voitures et d’engins hors service déposées sur une aire de jeu.

Et celle-la où l'on voit un avaloir couvert par des planches pourries:

 jijelijijel

 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.