Connexion

Nous avons 510 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Macabre mois de juillet sur les plages

C’est un mois de juillet particulièrement macabre sur les plages de la wilaya de Jijel, qui vient de s’achever avec dix cas de noyade enregistrés durant la deuxième quinzaine du mois.

En deux semaines, du 14 au 30 juillet, le décompte annoncé par les services de la Protection civile fait état de cinq noyades enregistrées sur des plages surveillées et cinq autres dans des zones non autorisées à la baignade. Un enfant de six ans, originaire de la wilaya de Mila, repêché à la plage de Kotama, après deux jours de recherche, figure sur cette liste.

Celle-ci comporte également une autre victime de cette wilaya, un jeune de 24 ans, retrouvé deux jours après sa disparition en mer dans une plage non surveillée à Oued Z’hor.

La wilaya de Sétif arrive en tête dans cette liste des victimes de la mer avec trois cas de noyade, dont deux jeunes de 20 ans et un adolescent de 16 ans. Avec Mila, Batna arrive au deuxième rang où l’on déplore la mort d’un enfant de 11 ans et d’un jeune de 19 ans originaires de cette wilaya. Un vieil homme de 73 ans, natif de Constantine, a perdu la vie, vendredi dernier à midi sur une plage non surveillée à Oued Z’hor, une région connue pour être un havre de paix et de fraîcheur, mais qui demeure dangereuse pour la baignade. Sa non-ouverture a été décidée à la dernière minute par les autorités pour des considérations liées au manque de préparation de cette plage pour recevoir le dispositif de la protection estivale. Deux autres victimes, âgées de 29 et 39 ans, natifs de Médéa et d’Oum El Bouaghi, sont également à déplorer.

Le premier a perdu la vie dans une zone non autorisée à la baignade, à Kissir, et le deuxième, au «Rocher aux moules», une plage surveillée, près de Sidi Abdelaziz. Ce bilan a été enregistré en dépit de la mobilisation de 400 surveillants de baignade sur les différentes plages de la wilaya. Les services de la Protection civile imputent ces cas de noyade au non-respect des consignes de sécurité et à la fréquentation des plages non surveillées. Les mêmes services ont, par ailleurs, estimé l’affluence sur le littoral de Jijel à 3 800 000 estivants.

Amor Z.

Commentaires   

christine hamad
# christine hamad 05-08-2016 14:03
L'année passe un sauveteur m'a raconte que il y'a des jeunes qui vient de se noyer a cause de l'alcool il avaient bu. C'était a la plage de ouled boulnar. Alcool est très dangereuse quand on veut nager.
Foughali
# Foughali 06-08-2016 16:22
Citation en provenance du commentaire précédent de christine hamad :
L'année passe un sauveteur m'a raconte que il y'a des jeunes qui vient de se noyer a cause de l'alcool il avaient bu. C'était a la plage de ouled boulnar. Alcool est très dangereuse quand on veut nager.

Salut Christine
Tu as raison....il faut éviter les excès ...et l'alcool en période de canicule ....
Mais, je vous des dizaines de gens boire un ou deux verres de vin avant de se baigner ....et je n'ai pas vu de noyade a cause de l'alcool.
Je me souviens quand j'étais gosse, on voyait des gens venant de l'intérieur se jetant dans la mer sans savoir nager et sans mesurer le danger...,
On leur disait " ne buvez pas toute l'eau de la mer, il faut nous en laisser un peu!"....
De la même façon, j'ai vu des citadins se lancer dans la traversée du désert sans précautions, ni un minimum d'équipements .....et parfois dans des vieilles petites voitures.....
Il manque des services d'information, de prévention et de secourisme....
Pour finir, il ne faut pas tout mettre sur le dos de l'a consommation d'alcool ....même bourré, un bon nageur ne se noie pas....
Voilà, voilà ...
Da foughali, de passage.... :lol:

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.