Retard dans la réalisation du viaduc de Jijel Ghar El Bez toujours en chantier

Ghar El Bez, haut lieu de fréquentation de la corniche durant la saison estivale, dont la grotte est fermée aux visiteurs pour éviter les engorgements de la circulation, est toujours en chantier.

Les travaux de réalisation d’un viaduc sur ce tronçon de la RN43 reliant Jijel à Béjaïa n’ont pas été achevés dans les délais.
Afin de permettre une meilleure fluidité du mouvement des véhicules, les autorités de la wilaya ont pris la décision de fermer cette grotte. Sur place, un système de signalisation routière par feux a été mis en place pour aider les automobilistes à emprunter sans encombre ce tronçon.

Si le rush estival est nettement moins marqué que les années passées, cette partie de la RN 43 est toujours très fréquentée. Elle reste un haut lieu du tourisme local. Sa grotte est fascinante de par sa fraîcheur, maintenue par une température constante de 18°C à longueur des quatre saisons de l’année. Au grand dam des estivants, elle est fermée cette saison pour cause du chantier de réalisation de ce viaduc.

Le retard qu’accuse ce projet est de nature à porter un préjudice au tourisme local, dont certains indices indiquent qu’il est en train de perdre ses traditionnels visiteurs. La circulation, très encombrée en été sur ce tronçon, pourrait être l’une des causes qui poussent les gens à se détourner de la région.

Le projet de ce viaduc a été justement lancé pour éliminer un point noir tant redouté par les automobilistes et rendre plus attractive la corniche. Sur le plan technique, cet ouvrage est long de 260 mètres pour 10,5 de largeur. Après des réévaluations financières pour les besoins de certaines modifications techniques, le projet a connu des difficultés à son lancement.

Depuis 2012, il ne cesse de connaître des retards dans sa réalisation. Prévu pour être achevé dans un délai de 22 mois, il est encore loin d’être livré, même si on avait évoqué sa réception pour cet été. Sur les lieux, les travaux sont toujours en cours et rien n’indique qu’ils seront achevés dans un court terme. Pendant ce temps, les automobilistes sont astreints à des moments d’attente devant les feux de signalisation pour passer cette route. Les pics d’engorgement de la circulation viennent de commencer avec l’afflux des estivants sur la corniche.

Amor Z