Embarcations à moteur sur les plages de Jijel: Un enfant de 13 ans blessé à Ouled Bounar

Ce que nous redoutions depuis le début de la saison estivale est malheureusement arrivé à Ouled Bounar.

En effet, samedi dernier, en début d’après-midi, un enfant de 13 ans, en vacances avec ses parents habitant la nouvelle ville Ali Mendjeli dans la wilaya de Constantine, a été blessé par l’hélice d’une embarcation qui se hasardait dangereusement près des baigneurs. L’enfant, selon des témoignages, a été touché à la tête et au bras par le moteur de l’embarcation. Il a été secouru par les services de la Protection civile et évacué vers l’hôpital Mohamed Seddik Benyahia de Jijel, il est hors de danger, ont indiqué les mêmes services .

Nous rappellerons à ce propos la crainte formulée dans notre article publié dans l’édition d’El Watan du 31 juillet dernier (Sévir contre les embarcations à moteur sur les plages) dans lequel nous mettions en garde contre les dangers que pourraient constituer l’accès de ces embarcations à moteur dans les zones de baignade.

Avec ce drame, ce n’est nullement de l’exagération – comme pourraient le penser certains – que d’obliger, sous peine d’amende, les propriétaires des embarcations à moteur à éviter les rivages destinés à la baignade.

Avec la ruée vers les plages en cette saison estivale, ces comportements dangereux sont remarqués sur certains rivages et méritent une réaction énergique. Ces embarcations à moteur, utilisées habituellement pour des parties de pêche, sont généralement réorientées durant ladite saison pour les virées en mer au profit des estivants moyennant quelque pécule.

Et c’est justement lorsque ces embarcations accèdent à la zone de baignade, généralement pleine de monde, que le danger d’être déchiré par une hélice est le plus présent. Pour les anciens et même certains propriétaires prudents, le moteur doit être arrêté puis relevé de l’eau à l’approche du rivage, qu’on rallie à la rame. Mais pour les moins prudents, qui ne se soucient guère des dangers qu’ils font courir aux baigneurs, ils continuent leur course moteur en marche. C’est pourquoi il est souhaité que les surveillants sévissent contre ces comportements dangereux à plus d’un titre pour les baigneurs dans l’eau.odejjijel.org

El Watan 22/08/2016 Par Fodil S.