Plus de 150 000 élèves ont pris le chemin de l'école

Pas moins de 156.526 élèves des trois paliers de l'enseignement ont regagné, dimanche, leurs établissements scolaires dans la wilaya de Jijel, au titre de l'année scolaire 2016-2017. Le coup d'envoi a été donné depuis le lycée El Kendy , au chef-lieu de wilaya, où un cours inaugural portant sur la mémoire de la Révolution intitulé la dimension humanitaire et familiale des héros de la révolution visant à mettre en exergue les valeurs de la glorieuse guerre de libération du 1er Novembre 1954 a été donné.
Le cours présenté par un enseignant a été consacré au martyr du devoir, le Colonel Lotfi (1934-1960), suscitant l'intérêt des jeunes lycéens de 1re année secondaire. Le secteur de l'éducation dans la wilaya de Jijel a été renforcé, à l'occasion de cette rentrée, par trois lycées, un collège d'enseignement moyen (CEM) et un groupe scolaire de 26 classes, d'une unité de médecine du travail au profit des travailleurs de ce secteur, a-t-on souligné.

Cette structure, mitoyenne du lycée El Kendy, étoffée par des médecins généralistes et un médecin de travail, comprendra également divers équipements, en cours d'acquisition, pour la prise en charge des fonctionnaires de l'éducation, a-t-on encore fait savoir. Par ailleurs, une quarantaine de CEM et de lycées ont bénéficié dans la wilaya de Jijel d'un programme réhabilitation qui vise à leur redonner un nouveau look et une meilleure fonctionnalité et pour lequel un montant de 100 millions de dinars a été alloué a indiqué le directeur des équipements publics (DEP). Réfection de l'étanchéité, bitumage des cours, réhabilitation des salles de classs, rénovation du chauffage constituent les plus importantes opérations entamées dans le lycée El Kendy, le plus vieil établissement d'enseignement secondaire à Jijel, opérationnel depuis 1972. Une opération similaire pour un montant de neuf millions de dinars est également en cours au lycée Ahmed Terkhouche, ouvert en 1981 et dont l'état physique présente des dégradations avancées. En marge de la cérémonie du coup d'envoi de la rentrée scolaire, le chef de l'exécutif local, Larbi Merzoug a notamment rappelé l'importance de ces actions engagées et dont la finalité est de conserver en excellent état le patrimoine éducatif, mettant en relief les efforts de l'Etat en matière d'entretien et de maintenance de ces structures.odejjijel.org
La Nouvelle République 06/09/2016