Connexion

Nous avons 334 invités et un membre en ligne

  • MedSouilah

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Centre régional d’imagerie médicale de Jijel: Un déficit chronique en radiologues

La structure, dont les prestations couvrent sept wilayas, peine à recruter d’autres spécialistes, tentés, il faut le dire, par le privé qui leur propose des salaires nettement plus élevés.
Structure ultramoderne équipée de surcroit des moyens radiologiques les plus sophistiqués, le centre régional d’imagerie médicale (CRIM) de Jijel, visité récemment par le ministre du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, fait face à un manque cruel de radiologues. «Ça va ça s’améliore, nous avons signé une convention avec un autre radiologue, qui vient une fois chaque jeudi, en plus d’un autre déjà en place depuis l’ouverture du centre», confie-t-on sur place.
Face à cette situation, le ministre a demandé aux responsables concernés de recruter des radiologues. Il a même proposé de mettre cette structure à la disposition des établissements de santé de la wilaya. «Pour la rentabiliser davantage», a-t-il dit. De l’avis des initiés au fonctionnement de ce centre, cette proposition est loin d’être réalisable. Le manque de radiologues et l’éloignement des rendez-vous sont un handicap à la prise en charge des malades.
Les affiliés à la CASNOS étaient même exclus de la prise en charge radiologique dans ce centre, avant qu’ils soient admis à bénéficier de ses prestations à la faveur de la convention signée entre cet organisme et la CNAS. «Nous allons réactiver cette convention», nous a, par ailleurs, déclaré le directeur général de la CASNOS, le Dr Youcef Acheuk Chawki, en marge de la visite du ministre à ce centre.
En plus des prestations radiologiques fournies aux assurés sociaux des wilayas de Sétif, Bejaia, Mila, M’sila, Skikda et Bordj Bou Arréridj, en plus de ceux de Jijel, le centre a pour mission le dépistage précoce du cancer du sein chez les femmes âgées de 40 ans et plus.
Il reste que l’impossible recrutement d’autres radiologues est pénalisant pour le CRIM, qui ne dispose pas encore d’un appareil d’IRM pour le rendre davantage plus performant, selon un technicien radiologue, qui aurait souhaité, selon ses dires, faire part de cet aléa au ministre.
Au-delà du manque de cette spécialité, il faut reconnaitre que les radiologues ne courent pas les rues. «Ils ne viennent pas, ils sont tentés par le secteur privé qui leur miroite jusqu’à 400.000 DA de salaire, pendant qu’on ne leur offre qu’un peu plus du quart de ce montant», susurre-t-on face à cette impossible mission de recruter un autre spécialiste. odejjijel.org
El Watan 20/09/2016 Par Amor Z.

Commentaires   

baklawa
# baklawa 20-09-2016 16:59
au lieu de commencer par chercher à recruter les radiologues puis ramener le scanner ,
chez nous tout marche à contre sens !!!!
c'est comme acheter un avion puis chercher un pilote !!!!
Foughali
# Foughali 22-09-2016 11:23
Salut
Il est préférable de choisir le modèle d'avion avant de recruter le pilote....
En effet, chaque avion nécessité une formation de qualif spécifique.
Par contre un pilote ne peut pas piloter tous les avions existants ...
Donc, acheter l'avion, puis chercher le bon pilote avec la bonne qualif s'avee moins coûteux. En effet, un avion doit être en vol le plus possible, sinon, il coûte très cher..,,
Un pilote qui doit suivre une formation de qualif sera payé 10 à 12 mois sans aucun revenu en retour...,
Pour les équipements hospitaliers....c'est des techniciens manipulateurs qui se forment ...,les médecins sont sensés connaître leur métier ...
Donc, il faut savoir que la procédure d'achat, de livraison et d'installation prend beaucoup plus de temps que la durée de formation des techniciens...
Un scanner ou IRM coûte très cher quand il n'est pas utilisé...,
Un SCANNER OU IRM demande des délais de fab, personnalisation et paramètrage qui se comptent en mois, voire en années....
Voilà, voilà mon cher baklawa di khouti...,
Pour revenir aux pilotes, il y en a baucouo au chômage, et même certains qui payent les compagnies aériennes pour voler ( afin de cumuler les heures de vol nécessaires pour obtenir un job...,)

Hang loose

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.