Connexion

Nous avons 1188 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

JIJEL: Découverte d’ossements sur un chantier à Béni Yadjis

Lors des travaux de terrassements effectués par le groupement d’entreprises algero-italien chargé de la réalisation de la pénétrante autoroutière entre jijel- El Eulma, à l’emplacement de l’échangeur, des ossements de douze personnes ont été déterrés. Il s’agirait vraisemblablement de ceux des douze (12) martyrs exécutés par l’armée
coloniale. Le lendemain, des contacts ont été entrepris pour vérifier la véracité de cette information. C’est sur le territoire de la commune de Beni Yadjis que ses ossements ont été découverts cette ville est un livre d’Histoire ouvert devant nos yeux émerveillés par la grandeur des découvertes que nous ne cessons de faire quotidiennement.

Cette fois, ce n’est ni ses murs en pierres de taille qui l’enceignent comme une citadelle ni celles couvertes d’inscription latines qui témoignent des faits marquants de son Histoire, encore moins des demeures et des établissements publics élevés dans le plus pur style colonial. Non, cette fois, le fait qui défraie historiquement la chronique est autre. La vérité est qu’il s’agissait certainement d’ossements de martyres Pour en avoir le cœur net, les autorités locales ont fait appel à des experts. Les résultats de cette expertise seront connus dans une semaine . Par ailleurs, il faut rappeler qu’une telle découverte n’est pas la première à Beni Yadjis , puisque des ossements de cinq personnes ont été trouvés, auparavant, sur les mêmes lieux, situés à quelques bornes du chef-lieu de la commune. Les fouilles se poursuivent, a-t-on ajouté, soulignant que des contacts ont eu lieu avec une personne ayant tout le temps vécu dans la région, qui a confirmé que le lieu de la découverte a été, en 1957, le théâtre de plusieurs affrontements entre des éléments de l’Armée de libération nationale (ALN) et les forces coloniales, ce qui conforterait l’hypothèse que ce sont des ossements de martyrs. Néanmoins, les investigations se poursuivent aussi pour permettre une éventuelle identification et l’époque à laquelle remonteraient les ossements.odejjijel.org
L’Est Républicain 26/09/2016 ParM.Bouchama

Commentaires   

BenAdem
# BenAdem 26-09-2016 18:17
Allah yarham Echouhada, la plupart des chouhada ont étaient enterrés par la population à la hâte à la tombée de la nuit ou au matin avant le lever du jour, par peur de représailles de l'ennemi. et sans oublier le rôle de la femme dans tout ça qui était primordiale.
néanmoins et à l'occasion il faut rappeler aux autorités, que déplacer les corps des CHouhada est une erreur à double face comme une pièce de monnaie; d'après les recommandations du Prophète, le CHahide doit etre enterré sur le lieu de sa chahada d'un point, et d'un autre déplacer le corps ou les ossements serrait sans doute entretenir l'oublie et l'effacement de la mémoire collective pour ne pas dire de l'Histoire.
ainsi on a vu les déplacement ou le fat de trimbaler des ossements de CHouhada depuis l'indépendance à plusieurs reprises d'un lieu à l'autre meme au sein de la meme localité. pour soi disant faire une mekbara de CHouhada de proximité. c'est archi-faux il fallait laisser les tombes intactes et protéger les alentours et mettre une plaque qui décrit l'Histoire sans oublier de planter un drapeau et d'aménager l'accès piéton aux différents endroits ou nos CHohada rahimahoum Allah ont purifié cette terre avec leurs sangs.

BenAdem

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.