Connexion

Nous avons 376 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Plan bleu : 659 infractions de motocycles enregistrées

Les services de la sûreté de la wilaya de Jijel ont relevé 659 infractions au Code la route, commises par des conducteurs de motocycles durant la période estivale.
Ce chiffre a été communiqué dimanche par le chef de la sûreté de wilaya, Mohamed Zouhri, lors de la présentation du bilan du Plan bleu qui couvre la saison estivale. «Si le nombre des infractions et des délits de la circulation routière a enregistré une baisse par rapport à l’été 2015, ceux relatifs aux motocycles ont par contre connu une hausse, ce qui nécessite des efforts sécuritaires et de sensibilisation envers cette frange de la population», dira le chef de sûreté.


La mobilisation de 1331 agents de la sûreté a touché les milieux urbains et les 6 plages relevant de leurs compétences (1 à Jijel, 1 à El Aouana et 4 à Ziama Mansouriah). Les 64 interventions des policiers sur les plages ont abouti à la saisie, entre autres, de 772 chaises en plastique, 555 parasols, 264 tables en plastique et 259 tentes.
Le bilan de la sûreté fait aussi ressortir une augmentation des affaires liées au trafic de la drogue, passées de 27 à 35 cas avec une hausse des saisies, évaluées à 14,618 kg de drogue et 4057 comprimés de substances psychotropes. Pour ce qui est des décisions de fermeture de locaux, 186 arrêtés administratifs concernant des cafés, des hôtels, des locaux de vente de matériaux de construction et autres ont été exécutés.
Le chef de sûreté a par ailleurs insisté sur la relation police-citoyen en précisant que ce qui compte c’est d’avoir l’information pour pouvoir mener des interventions rapides en cas de délit, de crime ou d’accident et que l’anonymat du citoyen est garanti à travers les appels via le numéro vert 1548 et le numéro d’urgence 17.odejjijel.org
El Watan 27/09/2016 Par F.S.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.