Connexion

Nous avons 356 guests et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Constructions illicites à Jijel : Le coup de gueule du wali

Le phénomène, qui revient à chaque visite d’inspection du premier responsable de l’exécutif, semble se banaliser au point de devenir «indéracinable».
En tournée dans la ville de Jijel pour l’inauguration de certains projets dans le cadre des festivités du 62e anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération nationale, le wali, Larbi Merzoug, est revenu à la charge pour épingler les responsables locaux face à leur laxisme dans la gestion du dossier des constructions illicites.


A l’entrée de la cité Lemkaseb, du côté sud de la ville de Jijel, son attentionil a d’abord été attirée par des bâtisses en cours de construction. «Les gens construisent et les bandits les défendent», a-t-il lâché d’un ton sarcastique devant quelques membres de la délégation qui l’accompagne. Selon le chef de l’exécutif, ce chantier a déjà fait l’objet d’une remarque pour qu’il soit stoppé sans que des mesures soient prises dans ce sens. «La brigade de lutte contre les constructions illicites ne fait rien», a-t-il interpellé le chef de daïra.
Son coup de gueule ne s’est pas arrêté là, puisque sur un ton plus incisif, il s’est adressé au président d’APC par intérim en lui lançant : «Démissionnez si vous êtes incapable !» Il faut dire que la colère du premier responsable de la wilaya a non seulement été accentuée par ces chantiers illicites, mais aussi par l’état d’un environnement rendu insalubre par des dépôts d’ordures qui se sont accumulés sur les lieux. «On ne peut pas faire tout le temps du volontariat pour nettoyer tout ça», a-t-il encore lancé, non sans faire endosser cette situation aux responsables de la ville.
Dans cette escale imprévue, les constructions illicites et l’insalubrité ont attiré l’attention du wali dans une cité où le respect de l’hygiène et des normes de l’urbanisme sont loin d’être la règle. Son intervention pour épingler les responsables concernés survient dans un contexte où le phénomène des constructions illicites, et en dépit des mesures prises, n’a guère été éradiqué, ni à Jijel, ni ailleurs dans les autres communes de la wilaya. La dégradation de l’hygiène est un autre chapitre dans lequel la responsabilité du citoyen est aussi engagée, tout comme celle des responsables locaux, qui, manifestement, ont échoué à rendre plus propres les cités qu’ils gèrent. odejjijel.org
El Watan 03/11/2016 Par Amor Z.

Commentaires   

saadi
# saadi 08-11-2016 19:10
il n’existe plus de villes dans notre pays .Il faut revenir seulement quelques années après l’Indépendance quand L’éradication des fermes coloniales n'a profité ni à la terre ni ces bénéficiaires. A partir de cette décision, la terre algérienne va accentuer la chute aux enfers. La terre est devenue la dernière des préoccupations des Algériens. Qu'il pleuve ou non, on ne s'en souciait absolument plus, c'est du pareil au même.
Amezoui
# Amezoui 06-11-2016 10:23
Entièrement d'accord dzira, on ne gère pas avec des coups de gueules et des opérations spectacle. Il est très simple de démolir mais parait -il très compliqué quand il s'agit de faire son travail comme par exemple: cadastrer tout le territoire de la wilaya; régulariser les propriétaires ayant les papiers de l'époque coloniale; déclencher les enquêtes foncières conformément à la Loi; régulariser les habitants occupant des biens immobiliers depuis la période française et qui sont toujours sans papiers...etc, car c'est cela en fait le problème de fond , car même les immeubles et administrations de l'etat sont des constructions illicites et devraient être démolies (voir la sortie Est de la ville)...
dzira
# dzira 05-11-2016 03:03
qu'il aille demolir dans sa wilaya tissemsilt. c est un Haggar au sens propre du mot.le plus beau les elus de Jijel ne soufflent mot devant lui et laissent faire.une demolition se fait par voie de justice et non par un coup de gueule d un wali ,juge et partie en meme temps.il faut que les gens touchés s organisent et poser plainte contre lui.
Foughali
# Foughali 05-11-2016 19:43
Salut Dzira
Je crois que tu as tord. En effet, le wali ne fait que son travail.....
Et il devrait obliger les maires et flics à faire leur travail en empêchant ce genre d'abus et d'actes hors la loi ....,
Il ne peut pas y avoir de zone de non droit, sinon, c'est la porte ouverte au chaos et à l'anarchie .
Le wali est un haut fonctionnaire, nommé par le gouvernement pour faire respecter les lois de la république .....
Sans rancunes
Bonne soirée
Amezoui
# Amezoui 06-11-2016 10:25
100%
saadi
# saadi 04-11-2016 14:28
c'est bien dit madame,pourquoi y a tant d injustice ?Déjà , Où étaient ces responsables quand tout le monde érigeait des bâtisses en plein jour ?C4est bien d'appliquer cette décision à la lettre mais Pourquoi on ne démoli la maison du coté du Grand Phare . Il faut aussi vite se ressaisir et trouver des solutions à ces pauvres gens pour ne pas les mettre dehors.Et c'est la même chose ailleurs , pourquoi on ne démoli pas à Ain Azel on est entrain de construire sur les terres de l’État et pas plus de cent mètres de la Daira¨au su et au vu des autorités d’autres ont clôturé des centaines de mètres carré et ils ont plantés des arbres.
saadi
# saadi 03-11-2016 13:34
c'est bien mais la villa du coté du Grand phare , au bord de la mer ???
yasmine
# yasmine 03-11-2016 23:55
C'est le cas le plus flagrant de construction illicite qui puisse exister en Algerie .Non seulement il a construit sans permis de construire mais il a carrément défier la loi sur le littoral en construisant à méme le sable.Si vous connaissez le proprio vous ne serez pas étonné alors.Aux dernieres nouvelles il veut la vendre à un incredule .Entre temps on démolit aux démunis et on épargne les intouchables. Messieurs ,Vos actions n'auront de mérite que lorsque vous mettez tous les citoyens sur le méme pied d'égalité

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.