Développement pour le retour des populations

Des riverains de la forêt de Guerrouche, sur les hauteurs de la wilaya de Jijel, ont appelé les pouvoirs publics locaux à «mettre le paquet» en développant notamment les voies de communications pour favoriser le retour des populations à leurs localités d’origine après avoir été désertées durant la dernière décennie.
A la faveur d’une visite de cette forêt relevant du Parc national de Taza (PNT), mardi, les autorités de la wilaya ont inspecté les travaux de réalisation d’un tronçon de dix kilomètres entre cet immense espace boisé et la commune montagneuse de Selma Benziada. Cette section de route, qui a bénéficié d’une enveloppe de 130 millions de dinars, aura pour impact de désenclaver cette région montagneuse d’accès difficile et également de promouvoir le tourisme climatique et de montagne qui a tendance à reprendre du service depuis ces dernières années. Le wali, Larbi Merzoug, a, dans une déclaration à la presse, souligné l’importance des actions prioritaires à entreprendre pour consolider le développement et favoriser le retour des populations à leurs localités et mechtas d’origine.odejjijel.org
La Nouvelle République 14/11/2016 Par Abdelhamid ZOUAD de l’APS