Connexion

Nous avons 540 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Image du jour: Retour dans nos souvenirs

La haut sur les hauteurs Jijelliens, dans toutes les mechtas, dans tous les douars, on découvre les maisons traditionnelles de nos parents tombant en ruines, abandonnées par leurs propriétaires durant la décennie noire.
Ah le bon vieux temps ! Je me souviens, durant les week-ends, et tout au long de l’année, les familles se rendent dans cette belle région, pour pique-niquer et cueillir, selon les saisons, des olives, des champignons, des asperges, des glands et des châtaignes, des figues fraîches et de barbarie et autres produits forestiers que leur offrait généreusement cette montagne nourricière ou les figuiers, les oliviers et les cerisiers prospèrent. Aujourd'hui toute cette richesse, a été abandonnée...

Une seule question, un seul espoir qui me vient souvent à l'esprit: " nos enfants, pourront t-ils connaitre un jour, la terre de leurs ancêtres ?
Mon Dieu qu'allons nous laisser à ces enfants ? 
Ne dit t-on pas que, nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants...! 
Partout à Jijel, El Milia à El Aouana en passant par El Ancer, Taher, Emir Abdelkader ou encore Djimla, Texenna, jusqu'à Ziama, , ces belles régions, sont très riches de culture et de traditions préservés à travers l'histoire... 

Photo du jour proposée par notre ami: Tayouch Lhilah

Commentaires   

Foughali
# Foughali 15-11-2016 01:17
Salut cousin
Oui, tu as raison de dire que nos enfants ne verront peut être jamais les terres de leurs ancêtres...,
J'ai vu la maison de mes parents en 1978, et depuis, elle a servi à abriter les bêtes des cousins, mais depuis 199, plus aucune info....l'armée avait bombardé ou brûlé les maisons pour lutter contre le terrorisme ....
Lors de mon dernier passage au bled, j'ai vu que les gens ne vivent plus sur place et les maisons tombent en ruine, certaines sans toitures....
Les jeunes n'ont pas envie de retourner vivre sans infrastructures ( eau, électricité, gaz, routes, écoles...), beaucoup sont installés dans les grandes villes....
Je pense que les autorités ne font rien pour aider les familles à retourner chez elles ....
Bonne journée
MedSouilah
# MedSouilah 14-11-2016 17:55
Non loin de ces belles maisons historiques et véritable trésor, voilà ce que l'on peut découvrir...Toujours la photo de Bouraoui Belhadef
MedSouilah
# MedSouilah 14-11-2016 17:54
Ici aussi on peut voir Esskaf "السقف" et Alkantass "القنطاس", mais aussi Edakane "الدكان ", ou, l'on place les produits de poterie "أواني الفخار" etc...Cette maison se situe toujours dans la même région du chahid Mohamed Fenghour...Photo de Bouraoui Belhadef
christine hamad
# christine hamad 15-11-2016 14:00
Bonjour, j'ai vue un des ces toits a bida, l'été passe,c'est un merveille artistique, et il y'a plus personne qui sait comment fabrique ça, c'est vraiment beau et esthétique.
Foughali
# Foughali 15-11-2016 19:33
Salut Christine
Cette charpente est basique.....
Je te suggère de faire une recherche sur Google avec " charpente ancienne"....et la tu pourras admirer ce que font les artisans et compagnons français....
Il y a quelques mois, j'ai vu la rénovation d'un toit d'église ..,.une merveille, un chef d'œuvre ...
Il y a des écoles et des filières pour l'apprentissage des métiers manuels, dont la charpente, la couverture et le vitrail...
Bonne soirée
Foughali
MedSouilah
# MedSouilah 14-11-2016 17:53
Voilà comment sont construites ces belles maisons. Vous avez Esskaf "السقف ".Esstah "والسطح " pour dormir, mais aussi au dessous Edday "اداي "pour sauvegarder les provisions comme l'huile d'olive etc... et quelques animaux pendant la révolution. La photo est de Bouraoui Belhadef.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.