ENVIRONNEMENT: 14 wilayas de l’Est bénéficient chacune d’une station de traitement des lixiviats

Parmi les 31 stations de traitement de lixiviats (liquide polluant provenant des ordures), programmées à travers le territoire national et qui sont pour certaines en phase de réalisation plus ou moins avancées, 14 d’entre elles sont implantées au niveau de 14 wilayas de l’Est du pays à savoir : Sétif, Bordj Bou-Arréridj, Batna, M’sila. Jijel, Mila, Skikda, Annaba, Souk-Ahras, Oum El Bouaghi, Guelma, Khenchela, Tébessa et Biskra.

Ce type d’installations dont le coût moyen de conception dépasse les 2 milliards de centimes l’unité, est nécessaire dans les aires de stockage de déchets puisque pouvant éviter d’une part la pollution et de l’autre permettant l‘extraction d’eau pouvant servir à l’irrigation de terres agricoles. Pour avoir une idée globale sur le sujet, il convient de mettre en évidence le fait que de lors de leur stockage et sous l’action l’eau de pluie et de la fermentation naturelle, les déchets produisent une fraction liquide lessivée appelée « lixiviats » qui doivent être soigneusement collectés et traités afin d’éliminer ou du moins réduire les effets des polluants stockés sur les eaux souterraines et superficielles. Le projet de réalisation de station de traitement des lixiviats retenus pour la wilaya de Batna est d’une capacité moyenne de traitement de 80 m3 par jour. odejjijel.org
L’Est républicain 21/11/2016 Par N.B.