APRÈS UNE OPÉRATION DE DÉMOLITION DE CONSTRUCTIONS ILLICITES Naftal peut enfin démarrer les travaux du projet de dépôt de carburant à Jijel

L’entreprise Naftal compte lancer le projet de réalisation d’un dépôt de carburant multi-produits au niveau de la zone extra-portuaire où une superficie de 8 hectares lui a été réservée. Ce projet d’importance vitale pour la population devait être lancé en 2015, mais l’implantation des constructions illicites et des baraques de fortunes sur l’assiette qui lui a été réservée ont stoppé le démarrage du projet. Une opération de démolition entamée il y a quelques jours a permis d’évacuer une vingtaine de familles, dont huit ont été relogées.
Ce dépôt d’une capacité de 70 000 m3 aura pour objectif de satisfaire les besoins de la population en carburant suite à l’évolution de la demande annuelle, notamment en période de froid. Sa mise en service renforcera la capacité de stockage en carburant et de gaz au niveau local et régional, a-t-on expliqué. Ce projet permettra d’assurer une autonomie de 30 jours et éviter à la population de parcourir de longues distances pour se procurer cette matière vitale.
En matière d’emploi, il est prévu de créer 300 postes de travail en plus de la prise en charge des besoins de développement de la wilaya de Jijel et des régions limitrophes.
Notons que le phénomène des constructions illicites a empêché la réalisation d’un nombre important de projets, sans compter l’image désolante créée au niveau des agglomérations.
La situation est clairement constatée au niveau de la ZHUN 3, au dessus du stade Ruibah-Hocine, où des constructions illicites réalisées en dur occupent une superficie de près de 900 m2 au vu et su de tous. D’ailleurs, les habitants de ce quartier ont affirmé que la réalisation d’une école était prévue sur ce site il y a quelques années, mais les habitations illicites ont, par la force des choses, délocalisé ou annulé ce projet d’intérêt social.odejjijel.org
Liberté 12/12/2016 Par RAYAN MOUSSAOUI