Connexion

Nous avons 864 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Onaaph de Jijel : Des locaux inadéquats

La présidente de l’association Défi et espoir des personnes handicapées de la wilaya de Jijel, Wahiba Laaraba, a lancé un cri de détresse à l’adresse des autorités pour attirer leur attention sur l’état critique du siège de l’Office national de l’appareillage et des accessoires pour personnes handicapées (Onaaph).
«J’ai essayé d’alerter tous les responsables qui peuvent intervenir, mais en vain, au final il n’y a eu qu’un agent de l’OPGI qui s’est présenté sur les lieux juste pour constater les dégâts et repartir», nous a-t-elle déclaré. «Il y a des infiltrations d’eau partout, c’est à croire qu’il y avait un robinet ouvert au plafond, les murs menacent de s’effondrer, les locaux sont insalubres et les personnes handicapées qui étaient sur place pouvaient même risquer leur vie en cas de court-circuit», s’est-elle alarmée lors d’un déplacement qui l’a conduite au siège de l’Onaaph, ce mardi, jour de rendez-vous avec le médecin-conseil de la CNAS.


Notre interlocutrice nous a contactés pour nous faire part de cette situation et transmettre sur les colonnes d’El Watan, «l’image inadéquate de ces locaux aux responsables concernés». «Cela pourra éventuellement nous aider à faire remuer les consciences pour trouver des solutions à ce problème qui a un rapport direct avec la vie de nos handicapés», a-t-elle martelé.
Wahiba Laaraba, qui nous a orientés sur la page Facebook de son association, où elle a largement fait écho de cette situation, s’est par ailleurs interrogée sur la responsabilité de ceux qui ont la charge de trouver un nouveau siège à l’Onaaph. En s’interrogeant sur cette responsabilité, cette femme, qui mobilise toute son énergie depuis la création de son association pour tenter de faire entendre la voix des handicapés, espère qu’«on accordera un peu plus d’égards à cette catégorie de citoyens en leur réservant un accueil digne dans des locaux adéquats».odejjijel.org
El Watan 05/01/2017 Par A.Z.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.