Connexion

Nous avons 463 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

COMPTAGE DES OISEAUX D’EAU À JIJEL : Plus de 7000 individus observés

L’opération du comptage des oiseaux, qui s’est étalée sur tout le mois de janvier dernier, a permis d’observer 7000 individus à l’échelle de la wilaya de Jijel.

Ce comptage s’inscrit dans le cadre d’une initiative prise par la direction générale des forêts et les services des parcs nationaux et réserves et conservations des forêts à l’échelle nationale.

Outre la wilaya de Jijel, le parc national de Taza a encadré cette campagne pour les wilayas de Jijel, Constantine et Mila en collaboration avec les services des forêts. Au barrage de Beni Haroun, on indique, que 3000 grands cormorans peuplent ce bassin, pendant que durant la période exceptionnelle de l’année passée, ils étaient plus de 5000 individus.

Selon des spécialistes, cette espèce est comptabilisée en petits groupes de dizaines partout en Algérie et c’est la première fois que ces oiseaux arrivent en si grand nombre lors du comptage de l’année 2014. Des groupes très intéressants d’Eris mature à tête blanche, une espèce déclarée très rare, sont hébergés à Constantine, une wilaya peu riche en zones humides.

Le parc national de Taza travaille, par ailleurs, sur un programme de formation pour la préparation de la relève de l’observation des oiseaux migrateurs en formant de nouveaux observateurs à Jijel, Constantine et Mila. Une opération exceptionnelle à l’échelle nationale a été initiée, dans la wilaya de Jijel, pour former des agriculteurs observateurs, qui seront les premiers en Algérie. La chambre de l’agriculture et les services agricoles de cette wilaya se sont associés à cette opération en engageant un groupe de fellahs fréquentant les retenues de Chekfa.

Ce groupe a montré son attachement et sa propre connaissance de cet univers des oiseaux d’eau et des zones humides. Baptisée ailleurs Bird Watching, cette activité est liée aux loisirs éco touristiques. Les agriculteurs observateurs de la commune de Chekfa et leurs collègues de l’association de l’environnement d’El Kennar, qui sont à leurs débuts, ont été associés au réseau national des ornithologues algériens, chargé d’assurer le comptage et le suivi des oiseaux en Algérie.

Adam S.

Commentaires   

MedSouilah
# MedSouilah 09-03-2015 07:04
THALASSA : Cabotage algérien
A noter sur votre agenda. La plus ancienne émission de la télévision
française, «Thalassa», consacrée à l’univers maritime, diffusera le
vendredi 3 avril prochain, à 20h50, sur France 3, son édition consacrée au littoral algérien et intitulée «Algérie, la mer retrouvée». D’une durée de 110 minutes, il s’agit d’une édition spéciale qui dresse un panorama de la côte algérienne, longue de 1622 km. Ce voyage sur nos rivages s’articule sur des escales à travers quatorze villes maritimes algériennes. C’est la
deuxième fois que cette célèbre émission hebdomadaire, présentée par
l’inoxydable Georges Pernoud, s’intéresse à l’Algérie. Il s’agissait d’un documentaire intitulé «Un été algérien» diffusé en 2009 et dont la partie relative aux harraga avait suscité une polémique.
Source : El Watan - Arts & Lettres - Samedi 7 mars 2015 - Page 13

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.