Connexion

Nous avons 463 invités et 2 inscrits en ligne

  • MedSouilah

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Une autre Nuit d'horreur à Chekfa.

Bonjour; Il fait très froid dehors, les averses de pluies continueront à Oran, Constantine, Annaba, le ciel sera voilé à Alger et JIJEL, qui vient de passer sa deuxième nuit d'horreur durant cette nouvelle année 2017, et en moins d'une semaine avec une très grande violence qui prend une ampleur inquiétante .

Les crimes commis par des Jijellis, deviennent de plus en plus atroces. Et, comme toujours, personne ne pourra nous expliquer cette violence inouïe ! ?

Ce qui s'est passé cette nuit à BOUDEKAK dans la commune de CHEKFA, est un crime, digne des scénarios d’horreur.
En effet, un homme, malade mentale vient assassiner son petit neveu S. Aissam agé de deux ans à l'aide de couteau au niveau de la tete et la poitrine. Il a par ailleurs grièvement blessé la mère du défunt au visage et dans tout le corps, elle se trouve dans un état critique à l’hôpital de Taher. Le dernier crime atroce en date du 6 janvier 2017 23:19,  commis à Jijel, au lieu dit: 450 logements, en face de la cité administrative... Bonne journée.:sad:

 

Commentaires   

Maalah
# Maalah 12-01-2017 19:02
On est arrivé à cette horreur tout simplement les malades mentaux ne sont ni pris en charge ni suivis médicalement ça donne ça sincères condoléances et beaucoup de courage à cette famille
MedSouilah
# MedSouilah 12-01-2017 12:24
Comment peut t-on arriver à cette horreur.
Nous présentons nos sincères condoléances à toute la famille du défunt, le petit ange Aissam "deux ans" en image, assassiné par son oncle.

نعزي انفسنا اولا في هدا الطفل البراءة ونبلغ تعازينا القلبية الحارة للعائلة الكريمة
Inna lillahi oua inna ilayhi rajiuoune.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.