Connexion

Nous avons 232 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Colmatage rudimentaire de la chaussée à El Milia

La municipalité d’El Milia a trouvé un moyen pour le moins rudimentaire pour colmater les trous sur les routes. Les quantités de terre déversées sur des tronçons à la rue Zighout Youcef en direction de l’hôpital ou au lieu-dit El Kafour, près de la station Naftal, se sont transformées en poussière, qui est allée se propager dans la ville dès que le soleil est apparu. Les mêmes quantités d’argile ont pris la direction des avaloirs, déjà obstrués, quand elles ont été charriées par les dernières précipitations de pluie rendant boueux les rues et les trottoirs. Pendant ce temps, c’est toute la ville qui endure, toute honte bue, sa misère, parce qu’il n’y a plus de moyens pour proposer un sérieux projet de rénovation des routes.

Une enveloppe de 2,3 milliards de centimes est cependant réservée pour refaire quelques tronçons, selon le président de l’APC. Par le passé, ces mêmes tronçons ont été aménagés avec d’autres enveloppes, pour ensuite connaître le même sort à cause d’un travail bâclé et précipité sans tenir compte de ces fuites d’eau qui rendent aléatoire toute action de réfection d’un réseau scandaleusement hors usage. Et pendant ce temps, on s’amuse toujours à dépenser de l’argent sur des projets de carrelage, qui ne tiennent que le temps des travaux pour qu’ensuite toutes les pièces se décollent.

Amor Z

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.