Jijel: La route tue encore.

Le jeune en image: Abdelbari décède suite à ses blessures lors d'un accident de moto à hai Laakabi.
Le nombre des accidents de la route a atteint un seuil inquiétant à Jijel.
Malheureusement la route tue encore, et elle ne cessera de tuer car il n'y a pas de prise de conscience collective quant à l'importance d'un code de la route fiable et un respect total des lois.
Nous prenons une vive part au chagrin de sa famille.

Affectueusement et tristement...

jijel.info avec photos jijelnews