Connexion

Nous avons 394 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

La ligne haute tension Oued El Athmania-Bellara opérationnelle en mars

Annoncée pour être mise en service le 25 janvier dernier, la ligne électrique de 400 mégawatts devant alimenter le complexe sidérurgique de Bellara, à El Milia, devra attendre quelques jours pour être opérationnelle.

Le montage des pylônes de cette ligne haute tension a pris plus de temps que prévu, en raison, indique une source initiée, des dernières intempéries qui ont bloqué les accès pour la mise en place de ces installations.

Toutefois, cette ligne devra entrer en service dès le mois de mars prochain. «Il ne reste que le montage de quatre pylônes pour qu’elle soit opérationnelle», précise notre source.

Il convient de rappeler que ce complexe était prévu pour être alimenté en énergie électrique à partir de cette centrale, mais face au retard dans sa réalisation, une solution de rechange a été trouvée à travers cette ligne, qui ramènera de l’électricité de Oued El Athmania à la zone de Bellara.

Cette solution restera provisoire jusqu’à l’entrée en service de cette installation électrique, dont une partie de l’énergie qu’elle produira sera destinée à l’usine sidérurgique. Si ce projet sidérurgique connaît une certaine cadence dans sa réalisation, avec un taux d’avancement de 85 % des travaux, dans le premier laminoir, la centrale électrique est encore dans sa phase de génie civil. Les travaux de montage de la charpente métallique et de quelques équipements techniques ont, toutefois, été entamés, selon la même source. Le mois d’août prochain est avancé pour l’achèvement des travaux de génie civil, ce qui permettra de se lancer dans l’installation de l’ensemble des équipements de cette centrale.

Le constructeur sud-coréen, Hyundai Engineering, est chargé de cette opération, qui consiste en le montage d’une centrale à cycle combiné de 1400 mégawatts. Son objectif est d’assurer une sécurité énergétique à la région face à la hausse de la demande lors de la réalisation du complexe sidérurgique, et d’injecter le reste de l’énergie produite dans le réseau national.

Amor Z

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.