Ce matin à Jijel: Le poisson toujours inabordable...

Bonjour; La journée s'annonce comme celle d'hier, aucun changement, à part la grippe saisonnière qui fait rage. Désormais, elle s'est installée dans la région, et se distingue par sa précocité, comme en hiver...
Ce matin, nous allons rendre visite à notre ami, poissonnier, avec cette superbe image de Halim.
Des chevrettes roses à 900 DA, des gros rougets à 400 DA, la latchidelle à 600 DA et enfin des poulpes à 500 DA.
Les prix restent désormais inabordables pour la majorité des familles..
D'ailleurs,, pas seulement les poissons. Les prix du poulet, se sont envolés ces deux derniers jours pour atteindre 290 DA, alors qu'ils été avant hier à 190.
La seule question qui me vient toujours l'esprit:
Pourquoi les services concernés, n'ont pas pu trouver des mécanismes pour réguler le marché et prendre en considération le pouvoir d’achat des citoyens...?
Heureusement que l’équinoxe de printemps marque le début de journées plus longues et ensoleillées. Profitez bien de cette nouvelle saison ! BONNE JOURNÉE À TOUTES ET À TOUS...

PHOTO DE HALIM BENCHOUIEB