Connexion

Nous avons 288 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Barrages d’El Agrem, Kissir et Erraguene de Jijel: Un transfert d’eau important pour l’usage domestique et l’irrigation

Cette année, la célébration des Journées mondiales de l’arbre, de l’eau et de la météorologie s’est faite durant la même journée, mardi dernier. L’Agence nationale des barrages et transferts (ANBT) a présenté ses ouvrages dans la wilaya, comme les barrages d’El Agrem et Kissir, ainsi que les ouvrages destinés aux transferts, comme Erraguene et Tabellout, dans le cadre du système EST du complexe hydraulique Sétif-El Hodna. Ainsi, 191 hm3 seront annuellement transférés pour subvenir à l’alimentation en eau potable (AEP) d’El Eulma et des agglomérations avoisinantes (38hm3) et l’irrigation de 30000 hectares.

Accessoirement, 6 communes de la wilaya de Jijel bénéficieront des eaux de Tabellout. L’autre barrage concerné par le transfert des eaux est celui de Boussiaba (El Milia), qui fournira à celui de Beni Haroun 57 hm3/an et 23hm3 pour l’AEP des communes de la région. Pour le moment, le barrage de Beni Haroun déborde, donc, dira-t-on, il n’y a pas lieu de transférer des eaux. Pour ce transfert, il y a lieu de relever des contraintes dans les travaux liés à la livraison des équipements électriques et l’amenée de la ligne de 60 KV, dont le tirage des câbles aériens sur le tronçon n°2 est à l’arrêt pour cause de terrain impraticable et la délivrance d’une autorisation de travaux à l’intérieur du poste sous tension qui doit être délivrée par GRTE.

L’ANBT a, par ailleurs, mis en demeure le groupement KACC pour renforcer ses équipes en moyens humains et matériels afin d’achever les travaux restants. Une autre contrainte relevée est le chevauchement du projet de dédoublement de la RN27 (El Milia-Constantine) avec le tracé de la conduite de transfert. Pour l’adduction vers la zone industrielle de Bellara, tout semble prêt en attendant les essais hydrostatiques pour la fourniture de l’eau brute avec 18 hm3/an.

Pour ce qui est de l’AEP, la station de traitement confiée à Cosider est en cours de réalisation, alors que pour les réseaux, on a parlé d’un retard dans l’achat de la conduite. Le wali s’est inquiété de la situation des projets relatifs à l’AEP pour les communes d’El Milia et de sa région qu’on projette d’alimenter d’ici 2018, si toutefois tout se passe sans problème. Les services de l’Algérienne des eaux (ADE) ont montré dans leur bilan pour 2016, la réparation de 4893 fuites, et des contrôles sur la qualité de l’eau par 4691 analyses bactériologiques, dont 98% ont été déclarées conformes, 4291 analyses physico-chimiques (99% conformes) et 68564 tests de chlore avec une conformité de 98%. L’ADE gère désormais 19 communes sur les 28 que compte la wilaya, avec un portefeuille clients de 92869 abonnés.

Une nouveauté a été présentée cette année, avec l’introduction du paiement de la facture d’eau via internet, sur le site de l’ADE (www.ade.dz) en utilisant sa carte bancaire et le code de paiement électronique imprimé sur la facture. Les services des ressources en eau ont affiché un taux de raccordement à l’eau potable dans la wilaya de 77,82%, dont 4 communes avec 100% (Jijel, Taher, Kaous et Emir Abdelkader) et 7 autres avec un pourcentage inférieur à 70% (Bordj T’Har, Beni Hbibi, Belhadef, Ouled Asker, Ouled Yahia, Erraguene et Selma). Les plus bas taux concernent les communes montagneuses de Ouled Asker (20%), Erraguene (35%), Ouled Yahia (40%) et Selma (55%).

Fodil S.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.