Connexion

Nous avons 589 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Cité Berkouka (Jijel): Les riverains s’élèvent contre l’insalubrité

Des habitants de la cité Berkouka, à Jijel, se sont élevés, à travers un courrier adressé aux autorités locales, et dont une copie nous a été transmise, sur l’état d’insalubrité qui règne dans cette partie de la ville.

Leur requête porte sur un appel des plus pressants, lancé aux services concernés, afin, clament-ils, d’intervenir pour les délivrer de la pollution du cours d’eau qui traverse leur cité.

Leur appel est un cri d’alarme pour dénoncer une situation qui n’a que trop duré, selon eux. Source de pollution et de nuisance, le cours d’eau en question a transformé la vie des riverains en un véritable enfer, selon ce qui est écrit dans la même requête. «Notre vie n’est plus qu’un enfer de par cette situation catastrophique causée par des conditions de négligence et de laxisme dont fait l’objet notre cité», lit-on dans cet appel de détresse.

Dans leur réquisitoire contre cette situation, les auteurs de ce courrier citent les odeurs nauséabondes, les dépôts d’ordures, l’envahissement des lieux par des herbes sauvages, ainsi que toutes sortes d’immondices qui ont davantage pollué leur cité. Craignant le pire pour leur santé dans ces conditions d’insalubrité en raison des eaux usées déversées dans cet oued, les concernés mettent en cause l’absence de toute intervention pour assainir la situation et permettre aux habitants de vivre dans des conditions plus idéales. Le plus déplorable est que l’oued en question déverse toutes ces immondices directement dans la plage, dans une ville, regrettent les auteurs de ladite requête, où le tourisme passe pour une priorité !

Amor Z

Commentaires   

abdelah
# abdelah 17-04-2017 20:57
le bire derrière stade de bourmel odeur rien a dir .l eaux noir :eek: .le wali il a visite 7 endroits ou pas question??

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.