Connexion

Nous avons 290 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Projet des 400 logements Cnep / Immo à Jijel Le blocage persiste

Depuis 2008, la situation s’est davantage compliquée avant que les travaux ne s’arrêtent, à cause d’un litige autour de ce projet. Parallèlement à l’arrêt de ce chantier, les travaux de VRD, affirment les concernés, n’ont même pas été entamés.
Las d’attendre un hypothétique dénouement dans la réalisation des appartements de leur rêve, les anciens souscripteurs des 400 logements AADL1 reviennent à la charge et tiennent un énième rassemblement pour manifester leur colère à l’égard de cette situation de blocage. Dimanche dernier, ils étaient nombreux à prendre part à un rassemblement devant les locaux de la CNEP, à Jijel, pour demander des clarifications sur ce blocage qui dure depuis plusieurs années.


«Des représentants de l’Association des anciens souscripteurs à ce projet, aujourd’hui transféré à la CNEP / Immo, pour sa réalisation, ont été reçus par le directeur de la CNEP pour exiger de lui qu’il transmette notre demande de voir les responsables de la direction régionale de la CNEP de Béjaïa et de Assure / Immo de Constantine, afin qu’ils nous fassent un état des lieux de la situation de nos logements», dira-t-on à ce sujet. Nos interlocuteurs affirment en avoir marre de cette situation, qui a fini par tourner, s’indignent-ils, en un véritable cauchemar pour eux et pour leur famille.
«Que nous reste-t-il à vivre pour occuper ces logements après plus de quinze ans d’attente ?», s’interrogeront-ils sur un ton d’amertume. Il faut rappeler que ce projet a connu des péripéties rocambolesques pour enfin atterrir, en 2008, à la CNEP banque / Assure Immo pour son financement et sa réalisation. Depuis cette date, la situation s’est davantage compliquée puis les travaux se sont arrêtés à cause d’un litige autour de ce projet.
Parallèlement à l’arrêt de ce chantier, les travaux de VRD, affirment les concernés, n’ont même pas été entamés. La fameuse instruction du Premier ministre, Abdemalek Sellal, gelant tous les projets qui n’ont pas d’ODS les a remis encore à plus tard. Pire encore, rappelle-t-on, ces logements, dont l’assiette foncière n’est même pas régularisée, ne détiennent ni certificat de conformité ni acte de propriété… bref un projet illicite aux yeux de la loi ! .odejjijel.org
El Watan 09/05/2017 Par Amor Z.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.