Connexion

Nous avons 487 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

La localité de Tanefdour se désenclave

Longtemps prise au piège d’un dur et pénible isolement qui aura duré des années, la population de Tanefdour, à El Milia, est enfin sortie de cette situation à la faveur de l’achèvement, tant attendu, de la principale route traversant cette agglomération semi-urbaine de quelque 15000 habitants.
Mais il a fallu une longue période d’isolement pour que cette route soit réalisée, au même titre qu’un autre tronçon contournant cette localité, permettant un retour à la normale après plusieurs années d’attente, de souffrance, mais aussi de colère et d’indignation de la population. Pour les habitants, cet événement est tout à fait exceptionnel dans leur vie. Il leur permet de bénéficier de deux routes reliant les deux sorties sud et nord de cette localité, ce qui est de nature à faciliter leur déplacement.

 
Ces deux voies ont également un autre impact de désenclavement des localités rurales situées plus au nord, notamment en direction de Ouled Arbi, à l’est, et Mechat, Beni Ferguene et Oued Z’hor, au nord. Il faut rappeler qu’avant que cet isolement ne soit brisé, les populations de toutes ces régions ont longtemps manifesté leur colère à l’égard des autorités locales, restées impuissantes devant l’incessante et irrémédiable dégradation de la route.
Rendu définitivement impraticable sous l’effet des camions de grand tonnage transportant du sable à partir de la sablière de Oued Z’hor, le tronçon traversant le centre de Tanefdour a causé tant de misère à la population. Au point qu’il a contraint les transporteurs privés de cesser leur activité, ce qui a perturbé la scolarité des enfants en raison de l’absence d’une voie d’accès aux établissements scolaires de la région. odejjijel.org
El Watan 09/05/2017 Par Amor Z.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.