Connexion

Nous avons 397 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Ouled Askar: Solidarité citoyenne pour la construction d’une route

 

Un volontariat a été organisé par les habitants des villages de Neghra et Chkara, dans la commune d’Ouled Askar (Jijel), pour construire une route de 4 km. Il aura fallu la contribution de la population et des entrepreneurs locaux pour la concrétisation de ce projet. Le montant de 200 millions de centimes est le coût global de ce projet. Comme la majorité de nos communes sont “budgétivores”, elles sont de fait incapables de prendre en charge la réfection de ces routes.

Donc, les citoyens se sont alors mobilisés au niveau des localités de « Neghra » et « Chkara » dans la commune de Ouled Askar au Sud-Est de Jijel, des hommes de bonne volonté ont organisé un volontariat et en l’espace de 20 journées de travail, ils ont recouvert leur piste et rendu l’accès au village facile et sans peine. Ces derniers ont fait appel aux propriétaires de tracteurs et autres camions, pour qu’ils contribuent à la réfection de la piste qui mène de ces villages vers le chef lieu de la commune. Il faut dire que cet appel a reçu un écho favorable puisque des engins ont été réquisitionnés pour cette circonstance. Des âmes charitables n’ont pas hésité à faire don aux volontaristes. Ce qu’il y a lieu de signaler est que les responsables locaux n’ont pas tourné le dos à ces activités. Quoique la mairie ne dispose pas de moyens pouvant à même contribuer suffisamment à ce genre d’actions, l’exécutif communal à mis la main à la pâte, et ce en portant une aide à ces citoyens. Enfin, les citoyens les plus avertis redoutent que ce recours “exagéré” aux traditions ancestrales risque de ne plus recevoir d’écho, et la frange juvénile exige par contre des responsables locaux et ceux de la wilaya la prise en charge effective et réelle par leurs services de ce type de problèmes.odejjijel.org
L’Est Républicain 24/05/2017 Par M. Bouchama

Commentaires   

saladin
# saladin 24-05-2017 18:42
Ca fait chaud au cœur, de savoir que dans l’Algérie profonde, il y a toujours des gens qui croient à l’intérêt général et que nombreux sont les gens, qui sont toujours prêts, à mettre la main dans la pâte, bénévolement !
Rien ne résiste devant une société solidaire. Même pas le sous-développement …
Pourvu que les jeunes ne désespèrent pas et continuent à s’inspirer des traditions ancestrales.
Si les autorités locales et centrales se reconnaissent dans cet élan citoyen, tant mieux, sinon il vaut mieux ne pas en tenir compte…

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.