El Milia: Un gang de sept cagoulés démantelé

Un important réseau de malfaiteurs, spécialisé dans la vente de la drogue, les faux barrages et les vols à main armée , vient d’être démantelé à El Milia et dans d’autres régions de Jijel, grâce à l’aide des citoyens et la vigilance des services de la police.  Dans une opération coup de poing lancée par les éléments de la sûreté de daïra d’El Milia, 65 km à l’Est du chef-lieu de wilaya de Jijel, un important réseau de narcotrafiquants a été démantelé au cours de la semaine écoulée où sept individus ont été mis hors d’état de nuire. C’est lors des descentes nocturnes des éléments de la P.J ayant effectué des contrôles inopinés dans des endroits fréquentés par des dealers que des arrestations en série ont eu lieu avec saisie d’une quantité de drogue...

Les policiers ont récupéré, au terme de leur opération, pas moins de six (05) armes blanches, 540 plaquettes de psychotropes et une somme d’argent. Les sept mis en cause, âgés entre 30 et 55 ans, ont été placés sous mandat de dépôt, au début de cette semaine et incarcérés dans la maison d’arrêt de jijel, suite à leur comparution devant le tribunal de la circonscription. Cette opération est le résultat d’une enquête qui a duré près d’un mois. Les investigations policières, entamées en avril dernier après l’arrestation d’un suspect au centre-ville d’El Milia , avaient permis de savoir que ces malfaiteurs disposaient d’un matériel sophistiqué pour les repérages, la reconnaissance et l’identification des personnes ciblées. Ils guettaient, surtout, les grands commerçants qui rejoignaient les marchés de gros par véhicule, avant l’aurore. En plus de trois tentatives de rapts de villageois,  et d’autres faux barrages dressés au niveau des axes routiers de Constantine et Jijel. Selon notre source, ces malfaiteurs ont transformé les quartiers d’El Milia en un véritable marché de kif traité à ciel ouvert, utilisant des mineurs dans leur salle besogne. Il est à signaler que durant ces derniers mois, les services de sécurité, tous corps confondus ont déclaré une guerre sans merci contre des gangs qui sèment la terreur dans plusieurs quartiers de la ville d’El Milia qui a sombré dans un climat de peur et de psychose. A tel point que des agressions à l’arme blanche, des vols, la vente et la consommation de drogue sont monnaie courante. Force est de constater, une nette amélioration en matière de sécurité et ce, pour le grand soulagement des habitants d’El Milia, qui espèrent une accalmie durable.odejjijel.org

L’Est Républicain 23/05/2017 Par M. Bouchama