BEM 2017: Les Jijelliens en deuxième position.

FGFG

Il ya quelques années en 2012, Boubekeur Benbouzid, alors qu'il était ministre de l'éducation, avait estimé que le fait que son département révèle à chaque fois les résultats négatifs de certaines régions du pays influe sur le moral des élèves, du corps enseignant et des parents d’élèves. Du coup, le ministère de l’Éducation nationale a préféré classer ces résultats “confidentiels”, c’est-à-dire pour l’unique besoin interne de son département et des 48 wilayas et des Directions de l’éducation. 

Cette année JIJEL, s'est classée 2ème à l'échelle nationale après Tizi Ouzou, avec u taux de réussite de 85%. FELICITATIONS...