L’ANP coupe les ramifications du terrorisme : Un élément de soutien appréhendé à Jijel

chef terroriste 660x400

 L’Armée nationale populaire n’en démord pas à sa détermination dans la lutte contre le terrorisme et les sources qui maintiennent sa survie à travers le pays.

Outre les nombreuses opérations menées sur le terrain et qui se sont soldées par des pertes sèches dans le camp adverse, l’ANP entend couper tout contact susceptible de revivifier l’activité terroriste. D’où sa stratégie de combattre ses ramifications, à travers la traque des éléments qui soutiennent de façon directe ou indirecte l’hydre subversive. Ainsi, un élément de soutien aux groupes terroristes a été arrêté, lundi à Jijel, par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), selon un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN), diffusé hier.

«Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation efficace de renseignements, un détachement de l’Armée nationale populaire a arrêté, le 16 octobre 2017, un élément de soutien aux groupes terroristes à Jijel (5e RM)», précise-t-on de même source. Le même état d’esprit et de détermination anime les troupes militaires, adoubées dans leur combat par l’Etat-major de l’ANP, s’agissant la lutte contre les phénomènes qui pullulent le territoire national. En effet, dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements de l’ANP «ont saisi, à El Oued (4e RM), Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam (6e RM), trois véhicules tout-terrain, 6,38 tonnes de denrées alimentaires, 12 quintaux de cuivre et divers outils d’orpaillage», tandis qu’un autre détachement de l’ANP, des Gardes-frontières et des éléments de la Gendarmerie nationale «ont intercepté trois narcotrafiquants, 27,3 kilogrammes de kif traité et 772 comprimés psychotropes à Tlemcen (2e RM) et Oum El Bouaghi (5e RM)». Par ailleurs, «61 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été arrêtés à Tlemcen, Naama, Béchar, Adrar et In Guezzam», ajoute le communiqué.odejjijel.org
Le Quotidien d’Oran 18/10/2017 Par R. N.