Connexion

Nous avons 443 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Nouveau siège de la daïra d’El Milia (Jijel): Une structure toujours fermée

12112017wat

Le nouveau siège de la daïra d’El Milia, achevé il y a quelques années, demeure toujours un édifice désaffecté. Son occupation ne semble pas encore inscrite à l’ordre du jour.

Ce qui soulève moult interrogations sur le pourquoi de cette hésitation à l’occuper. «Le projet est achevé, il a été réceptionné, il ne fait l’objet d’aucun problème, c’est aux responsables concernés de décider de son occupation au moment qu’ils décident», nous a déclaré le directeur exécutif du secteur chargé de la réalisation de ce projet. Cependant, c’est son emplacement sur un site boisé et accidenté, dans l’enceinte du square de la ville, qui soulève le plus d’interrogations.

 

«Regardez ces escaliers, il est impossible pour une personne âgée ou malade de les emprunter, c’est une aberration architecturale de les voir conçus de cette manière», déplore un citoyen de passage près de cette construction. Le bâtiment est encore implanté dans un endroit pollué par les fientes des colonnes de hérons garde-bœufs, qui continuent d’infester les lieux depuis de longues années, en dépit des appels lancés pour les déloger. Resté sans occupation, l’édifice a subi des dégradations qui ont nécessité quelques travaux de réfection, selon ce qui a été expliqué à l’ex-wali, qui l’avait visité en 2015. A voir son état, le site nécessite d’autres aménagements à l’extérieur pour le nettoyer des herbes et de ces formations broussailleuses qui l’envahissent  de toutes parts. Le commun des gens peut, en effet, constater que l’état actuel de ce site nécessite plus d’égard pour donner une vue plus convenable à cette structure étatique de cette importance.                                                      
Amor Z.

Commentaires   

nostalgie
# nostalgie 13-11-2017 16:02
c'est vraiment en dépit du bon sens...!

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.