Connexion

Nous avons 814 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Nouveaux maires dans la wilaya: Agir entre urgence et priorités

ville jijel

En pleine crise de financement des communes, les nouveaux maires, qui ont été installés dans leurs fonctions, sont attendus pour honorer le contrat moral vis-à-vis de leurs électeurs, et relever le défi pour lequel ils se sont engagés pour relancer le développement dans leurs communes.

Il faut rappeler que tout au long de la campagne électorale, beaucoup a été dit et promis sur le développement local par les nouveaux maires et leurs staffs. Certains n’ont rien laissé au hasard, pour évoquer des dossiers avec la promesse de les prendre en charge, une fois élus. Sur le terrain, les chantiers sont aussi lourds que complexes pour affronter le pari d’application des programmes défendus.

Il faut, à ce titre, admettre que dans la wilaya de Jijel, la situation dans certaines communes est telle qu’elle se présente sous le sceau d’une urgence extrême pour venir en aide à une population qui attend beaucoup des APC fraîchement installées. Au Sud, c’est le désenclavement, le chômage et la précarité de la vie, l’aménagement des routes, l’accès à l’eau potable et aux soins de bas, la réhabilitation des infrastructures scolaires et de santé, qui sonnent telle une urgence absolue.

Au nord de la wilaya, la situation nécessite une tout autre approche pour trouver les moyens de réhabilitation du cadre de vie des citoyens, plutôt préoccupés par la dégradation des conditions d’hygiène. C’est d’ailleurs ce que résume le tout nouveau P/APC de Jijel, Hocine Mati, qui énumère les grandes lignes de ses priorités dans cette déclaration : «Donner un meilleur look à la ville, prendre en charge les préoccupations des citoyens en matière d’hygiène, intervenir dans les espaces verts pour les réhabiliter et surtout trouver d’autres sources de financement pour la commune, c’est ce qui nous intéresse de plus en ce début de notre mandat en attendant de se pencher sur les autres dossiers».

A Taher, l’autre grande ville de la wilaya, un élu sortant au fait des dossiers les plus urgents de sa commune, évoque presque la même priorité, lorsqu’il émet le vœu de voir les nouveaux responsables de l’exécutif communal se pencher sur la réhabilitation du réseau routier au centre-ville, endommagé suite aux travaux de rénovation du réseau d’AEP et d’assainissement.

Le même interlocuteur rappelle également qu’il y a des projets de réhabilitation des espaces verts entamés durant le mandat précédent, mais qui n’ont pas été menés à terme. Dans la ville d’El Milia, l’urgence est au lancement d’un véritable plan de sauvetage de cette agglomération, croulant sous de multiples misères.

«Il faut d’abord élaborer ce plan pour s’attaquer au plus urgent», lance un initié au rouage de fonctionnement de cette commune. Suivie avec attention par des citoyens préoccupés par l’état de leur ville, l’installation du nouveau staff de l’exécutif communal a cependant fait nourrir à ces derniers l’espoir d’assister à un changement positif de cette situation au cours de ce mandat. odejjijel.org                

El Watan 14/12/2017 Par Amor Z.

 

Commentaires   

jijel.jijel
# jijel.jijel 14-12-2017 17:21
Citer :
Le tout nouveau P/APC de Jijel, Hocine Mati énumère les grandes lignes de ses priorités dans cette déclaration : «Donner un meilleur look à la ville, prendre en charge les préoccupations des citoyens en matière d’hygiène, intervenir dans les espaces verts pour les réhabiliter et surtout trouver d’autres sources de financement pour la commune, c’est ce qui nous intéresse de plus en ce début de notre mandat en attendant de se pencher sur les autres dossiers».
Tout nouveau, tout beau!
Les précédents PAPC ont déclaré les mêmes intentions à l'entame de leurs mandats, mais à la fin de ces mandats le constat est que la situation a empiré!

Monsieur le PAPC, n'est pas un listing d'intentions aussi louables soient-elles!
un programme n'est pas un suite de slogans!
un programme, c'est un bilan des mandats précédents, une description détaillée de la situation actuelle, une description de ce qu'il faut faire mais surtout comment faire!

La première chose à faire, monsieur le PAPC, c'est de faire une tournée dans toutes les cités de la ville et d'ordonner à vos services d'enlever immédiatement touts les déchets, les gravats et les épaves de véhicules et d'engins déglingués qui constituent un danger pour les citoyens et surtout les enfants!

Les citoyens ont en marre des effets d'annonce et des paroles lancées à la volée,les premiers jours des mandats; ils veulent des actions immédiates,rigoureuses, efficaces et sans états d'âmes ou sentiments!
Sinon l'état de grâce s'estompera très rapidement et Jijel sombrera encore pour 5 ans dans une léthargie plus grave encore.
Foughali
# Foughali 14-12-2017 18:38
Salut JJ
je pense que nous devons lui donner sa chance de faire quelque chose.
Je comprends que tu puisses réagir de la sorte, mais laissons le faire et nous pourront juger sur pièce tout au long du mandat.
Mais, ce n'est que mon avis
Bonne soirée

PS: l'algérien attend l'arrivée de l'homme providentiel ...
Qui sait, une jeune équipe dynamique et consciente de ses responsabilités ....

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.