Connexion

Nous avons 355 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

La Wilaya que rien ne touche

Il suffit de prendre un peu de recul pour mieux constater l'état ‎des lieux et l'hiver nous donne cette possibilité. Force est d'admettre que le constat est si désolant que ne pas en parler serait une lâcheté, voire un crime.
Cette belle région semble s'être (avoir été) écartée de tout développement , de tout bon sens. Elle a sombré dans une léthargie, un attardisme ‎sans pareil. C'est vrai, qu'en été on la retrouve maquillée (sans gout) pour attirer ses pires ennemis qui viennent la souiller par leur ignorance et leur mauvaises manière. Même la mer se révolte et se venge en prenant les plus inconscients, elle devient dévoreuse de vies.

Passons par l'état des routes, des forêts, des quartiers, des trottoirs, des commerces et faisons le constat. Tout est déplorable, sale, sans beauté. Privé de beauté et de bonheur, incapable de voir de quoi sera fait demain, l'être se révolte et se prend en main ou se replit encore plus sur lui-même et sombre dans l'idiotie. J'ai vu des Jijliyen acheter des bébés poissons. J'ai lu des articles sur des atrocités sur ce même site.J'ai vu des lycéens abrutis par des barbituriques en plein jour. J'ai vu une dame jeter du pain du troisième étage. Ce pain si sacré traité comme un déchet attire mouettes et pigeons. Nous serons amenés à payer cette idiotie un jour si nous ne nous remettons pas sur le chemin du bon sens et de la sagesse, chacune et chacun de son côté.
Si nous commençons aujourd'hui, nous pourrons créer la Génération du Bonheur dans les dix ans à venir. Ces enfants heureux feront des adolescents équilibrés, bien dans leur peau, ouverts sur le monde, qui feront des adultes satisfaits et comblés qui à leur tour auront des enfants heureux. Nous aurons ainsi créé la Wilaya du Bonheur.
Quel beau rêve ‎non? Au lieu de cela, nous créons des monstres avec notre système éducatif et notre environnement de vie qui, eux-mêmes, produiront l'identique. Ce mouvement s'accélère car les ressources manqueront. Surtout les ressources intellectuelles.

Igel jijel.info

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.