Connexion

Nous avons 455 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Jijel: Une « guérisseuse » arrêtée à Chekfa

04012018est

Le nombre d’adeptes de la sorcellerie à Jijel  suscite l’effroi : la population, du moins une partie d’entre elle, s’adonne encore à des pratiques médiévales qui persistent de nos jours. C’est ainsi qu’avant-hier  une charlatane, se faisant  passer pour une grande guérisseuse, a été arrêtée par les éléments de la gendarmerie de la brigade de Chekfa 29 kilomètres à l’Est de Jijel, en fin de semaine dans son domicile situé dans un quartier populaire à Chekfa. Des dizaines de personnes se rendaient chez elle en quête d’une guérison d’un mal en payant le  prix fort. Au courant du mois de décembre passé, un homme et sa femme dont la fille souffrait d’apoplexie se sont rendus chez elle  faisant part de la maladie de leur fille et de leur grande inquiétude à son égard. Elle  leur assura qu’elle  allait guérir leur fille de son mal. En contrepartie, ils devaient lui acheter une chaîne en or «qui remplit la paume de la main».../ :eek:

Ils s’empressèrent de lui remettre ce qu’elle  a demandé et revinrent chez elle  une semaine plus tard. La «guérisseuse« leur remit un flacon rempli d’un liquide huileux et une petite jarre à l’intérieur de laquelle elle  avait mis quelques plantes «médicinales». Elle  informa les malheureux parents que c’était le médicament qui allait guérir leur fille. Mais quand la malade prit cette mixture, elle alla plus mal, et ils retournèrent la voir. Mais le mal dont souffrait la fille a persisté même après qu’ils aient ramené ce qui leur a été demandé. Se rendant enfin compte qu’ils avaient été victimes d’une escroquerie, les parents se rendirent à la brigade de gendarmerie de Chekfa  pour déposer plainte contre la charlatan. Aussitôt informée, une patrouille de gendarmes s’est rendue au domicile de la  «guérisseuse« où ils découvrirent un nombre important de citoyens faisant la queue pour se faire soigner.  À l’intérieur de l’habitation, la «guérisseuse» était en compagnie de son mari. Lors de la fouille effectuée, les gendarmes découvrirent tout un équipement de charlatanisme composé de nombreuses bougies allumées, d’un seau plein d’œufs cassés, ainsi que des sous-vêtements pour hommes et pour femmes. Les deux  suspects ont été présentés dimanche dernier auprès du procureur de la République près le tribunal de Taher  qui ordonna la mise en détention préventive de la femme  charlatan et de son mari.  En effet, de nombreuses personnes souffrant d’un malaise social ou psychique se jettent facilement dans les bras des «talebs» sans vergogne qui les exploitent sur tous les plans. La pratique a pris une ampleur telle qu’il n’est pas rare de voir de jeunes citadines cultivées solliciter la «baraka» des saints et des marabouts, qui pour trouver un emploi, qui pour se marier et, le plus souvent, pour chasser le «mauvais œil». Dans ces régions montagneuses, souvent difficiles d’accès et pratiquement isolées, l’invocation des djinns et démons est toujours pratiquée par les ‘’talebs’’ et sorciers pour exorciser le «mauvais œil», favoriser la fertilité des femmes, provoquer le mariage des vieilles filles ou jeter le mauvais sort.odejjijel.org

L’Est Républicain 04/01/2018 Par M.B

 

Commentaires   

jijel.jijel
# jijel.jijel 04-01-2018 13:17
Le grand retour de l'obscurantisme a commencé vers la fin des années 1970 et a coïncidé avec la baisse continue du niveau d'instruction dans les écoles primaires, secondaires et à l'"Université".
Ces institutions n'arrivent plus à inculquer les valeurs universelles de science, d'humanisme et de progrès mais laissent la voie et ouvrent grand la porte aux légendes urbaines, aux fake news, à la sorcellerie et aux "médecines" ubusques telles la rokia, Boul El Ba3ir (Urine de chameau), Rahbet Rabbi et autres bizarreries d'un autre âge ouvrant la voie à des escrocs de diverses spécialité!

On a arrêter une "guérisseuse" soitmais il faut d'autres actions plus fortes: fermer toutes les officines qui vendent n'importe quoi sous couvert "santé par les plantes", et sceller les cabinets de Hijama et de roqia!

Rendre à l'école sa vocation d'inculquer le vrai savoir, la logique et la rigueur scientifique sinon aucun développement économique social et culturel ne sera possible et nous continuerons à discuter, jusqu'à la saint glinglin des crevasses, des vaches déambulant et des ordures dans les rues de Jijel et d'ailleurs!

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.