Le FLN exclu de l’APW

Le FLN, appuyé cette fois-ci par son allié de circonstance, le FNA, est parti pour s’effacer définitivement de l’APW dans son actuel mandat, en décidant de boycotter la session de cette instance, tenue mercredi dernier. Fidèle à la démarche qu’il s’est tracée dès la formation de l’alliance majoritaire RND, HMS et MNL, qui a permis au parti d’Ouyahia de prendre la présidence de l’APW, le FLN a, de nouveau, fait parler de lui en faisant savoir qu’il refuse de cautionner cette alliance.

 

Le boycott de cette session a été l’événement le plus saillant, lorsque les élus de ce parti, soutenu par les quatre autres du FNA, on quitté la salle en signe de protestation sur ce qu’ils avancent comme leur «exclusion des instances dirigeantes de cette assemblée». «Ils ont voulu prendre la présidence des commissions et les vice-présidences de l’APW», ironisera un élu, membre de la majorité dirigeante de cette assemblée. Lors de la précédente session, le FLN a vainement protesté contre cette «exclusion» en faisant savoir, avec son allié du FNA, qu’il refuse d’intégrer les commissions de l’APW. Un élu de ce parti FLN, que nous avons interpellé à ce sujet, a déclaré que ce refus a été décidé pour dire non à cette mainmise. «Ils ont tout pris, y compris la présidence des commissions, pour ensuite venir nous proposer d’y participer», a-t-il soutenu.

En l’absence des 13 élus de deux partis, la session de l’APW s’est tout de même tenue et s’est déroulée dans «de bonnes conditions et sans le moindre accroc», pour reprendre les termes d’un membre de cette assemblée. L’ordre du jour de cette session a été consacré à la présentation du bilan de la saison estivale et de la préparation de la prochaine édition de l’été 2018. Rappelons que lors du précédent mandat, le FLN n’a eu aucune influence sur l’APW pour avoir perdu sa présidence au profit du MNL.odejjijel.org

El Watan 14/01/2018 Par Amor Z.