la contagion s’étend : des citoyens lancent une campagne de boycott de la sardine.

29597250 1880463235328301 5275414616961370736 n

Bonjour.

Nous sommes le Mercredi, avant de prendre la route vers la cote, parlons de ce sujet, largement partagé sur les réseaux sociaux...

Après que le prix de la sardine, a atteint les 600 dinars, et que nous n'avons pas acheté depuis un bon bout de temps, un peu partout sur les villes côtières, y compris, chez nous à Jijel, la contagion s’étend : des citoyens lancent une campagne de boycott de la sardine.

des citoyens viennent d’initier une nouvelle campagne de boycott sur les réseaux sociaux avec comme slogans : «Khellih ye’oum» (Laissez-le nager) ou «Khellih yefsed» (Laissez-le pourrir), visant, cette fois-ci, l’achat de la sardine, en raison de son prix jugé exorbitant...
Ainsi, des citoyens de Chlef, de Jijel et de plusieurs villes et localités d’Algérie ont ouvert des pages Facebook pour relayer et amplifier l’appel au boycott, avec des illustrations montrant des dizaines de cageots de sardines entassés dans des marchés ou près des ports de pêche, mais dont rien ne prouve toutefois l’authenticité, comme pour montrer le succès de la campagne et inciter un maximum de gens à y adhérer.


Jijel.info avec R.M Algérie patriotique.