Connexion

Nous avons 954 guests et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Piscine de Sidi Marouf (Jijel): Une structure qui n’est pas près de voir le jour

ob 41a8e9 sidi maarouf el miliaC’est pratiquement le même scénario qui s’est produit jeudi dernier à Sidi Marouf, à l’occasion de la visite du wali de Jijel, Bachir Far.

Sur le chantier de la piscine de Sidi Zerrouk, et comme son prédécesseur Larbi Merzoug lors d’une visite en avril 2017, le wali s’en est pris au responsable du secteur de la jeunesse et des sports en des termes très forts.

Si l’ex-wali avait montré son courroux en disant qu’il n’avait constaté aucun changement entre deux visites sur site (octobre 2015 et avril 2017), l’actuel wali a lâché sèchement à l’adresse du DJS présent : «Vous êtes ailleurs !» ou encore «Vous le tuez !» (rak halkou) en parlant du projet de piscine.

 

Il faut dire que depuis octobre 2015, la situation dans le chantier n’a pas changé. On relèvera que le mur de soutènement protégeant le centre sportif de proximité a été réalisé ainsi que quelques parties des fondations. Inscrite en février 2012, avec une autorisation de programme de 76 millions de dinars, qui sera par la suite réévaluée pour atteindre 135 millions de dinars. Les travaux ont été lancés en février 2015 avant qu’une résiliation de contrat avec l’entrepreneur ne soit prononcée fin mars 2017.

Ce qui a encore mis en colère le wali est le fait qu’il a fallu pas moins de 9 mois pour relancer un appel d’offres fin décembre de l’année écoulée. A la justification d’un résultat infructueux pour dépassement d’autorisation de programme, le wali conclura en disant : «Comme tous les projets de la jeunesse et des sports!».                                                    

Fodil S.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.