Cette nuit, en direct de l’hôtel de la wilaya de Jijel...

w

A l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse et d'expression, les journalistes et correspondants locaux de la wilaya de Jijel, ont été honorés, ce jour 02.05.2018, par le wali de la wilaya der Jijel, Monsieur Bachir Fars, le ministre des Moudjahidines et les responsables locaux.

Une occasion qui a permis le rassemblement de la corporation autour d'un diner offert par les services de la wilaya.

Messieurs le wali, ainsi que le ministre sont intervenus sur la liberté de la presse, en expliquant les principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui reposent sur la liberté d'opinion, la liberté mentale et d'expression.

La parole a été donnée aussi aux journalistes qui ont accueilli avec satisfaction cette invitation, et ont réclamé de nouveau la construction d'une maison de la presse à Jijel.

Étaient présents à ce rendez vous, des Moudjahidines de la wilaya, qui préparent la commémoration du douloureux anniversaire...
Il y a 36 ans, le 3 mai 1982, l’Algérie tout entière est en deuil, elle vient d’apprendre que son ministre des affaires étrangères a péri dans un tragique accident d’avion, en route vers Téhéran dans le cadre d’une médiation destinée à mettre fin au sanglant conflit opposant l’Iran et l’Irak alors en guerre, Mohammed Seddik Benyahia périra et, avec lui, une délégation du MAE composée de 8 cadres du ministère des Affaires étrangères, un journaliste de l’APS ainsi que les 4 membres d'équipage.

Il voyageait à bord d’un Grumman Gulfstream II de la présidence de la République, abattu par un tir de missile tiré par un avion Irakien. L'Iran accusa l'Irak, qui nia toute responsabilité.

Par chance, et par plaisir, lorsque mon tour est arrivé parmi tous les correspondants de la presse, j'étais accueilli par un Moudjahid en image, venu d'Alger, pour assister au 36ème anniversaire de la mort tragique de son ami Mohamed Seddik Benyahia... Bonne journée.:-)